Outre les françaises BNP Paribas et Société Générale qui devraient rapatrier un millier de salariés, pour l’instant, seule la britannique HSBC a annoncé le déménagement de son siège européen de Londres à Paris…
Outre les françaises BNP Paribas et Société Générale qui devraient rapatrier un millier de salariés, pour l’instant, seule la britannique HSBC a annoncé le déménagement de son siège européen de Londres à Paris…  ©AFP - ALEXANDROS MICHAILIDIS / SOOC
Outre les françaises BNP Paribas et Société Générale qui devraient rapatrier un millier de salariés, pour l’instant, seule la britannique HSBC a annoncé le déménagement de son siège européen de Londres à Paris… ©AFP - ALEXANDROS MICHAILIDIS / SOOC
Outre les françaises BNP Paribas et Société Générale qui devraient rapatrier un millier de salariés, pour l’instant, seule la britannique HSBC a annoncé le déménagement de son siège européen de Londres à Paris… ©AFP - ALEXANDROS MICHAILIDIS / SOOC
Publicité

Le Président souhaiterait faire de Paris la Capitale européenne de la Finance. Et - Brexit oblige - cherche à attirer les banquiers en quête d'une capitale accueillante, outre-Manche, pour établir leur siège social...

La phrase du jour

"Que la France devienne le leader de la révolution numérique, environnementale et de la finance”. Telle est la volonté d'Emmanuel Macron. C'est en tout cas une petite phrase prononcée par le président de la République lors de son entretien dominical du 17 décembre avec Laurent Delahousse sur France 2, suivant les codes de l’école péripatéticienne. Et qui semble être passée relativement inaperçue, comme le relève le journal Libération...

Publicité

L'équipe