Les flux de données, captés par Facebook pour créer nos profils de l'ombre
Les flux de données, captés par Facebook pour créer nos profils de l'ombre
Les flux de données, captés par Facebook pour créer nos profils de l'ombre ©AFP
Les flux de données, captés par Facebook pour créer nos profils de l'ombre ©AFP
Les flux de données, captés par Facebook pour créer nos profils de l'ombre ©AFP
Publicité
Résumé

Facebook tente de redorer son image mais continuer de creuser toujours plus loin dans les informations numériques de ses utilisateurs

En savoir plus

Sous le feu des critiques pour sa gestion des fake news et ses stratégies d'optimisation fiscale, Facebook tente de redorer son image afin de se prémunir contre les régulations à venir. 

Le réseau social opère également un tournant et revient à l'esprit premier du réseau, en mettant l'accent sur les échanges entre individus.

Publicité

Mais derrière cette façade vertueuse, le réseau social continue de développer des algorithmes, permettant de récolter et de trier des quantités de données toujours plus importantes de ses utilisateurs.

Ces informations viennent nourrir des shadow profiles, qui agrègent ces informations et équivalent à la valeur numérique des internautes.  Se pose alors la question de l'accès à ces d'informations et de leur possible utilisation commerciale...

Références

L'équipe

Arjuna Andrade
Production
Cédric Fuentes
Collaboration