France Culture
France Culture
Publicité
En savoir plus

Avant-dernière étape dans les nuits sans sommeil des Nouvelles Vagues . Nous sommes avec Félicie d’Estienne d’Orves** et Julie Rousse. Respectivement plasticienne et musicienne, elles présentent** ce weekend, pour la Nuit Blanche 2015, l’installation EXO où des faisceaux laser lisent la carte du ciel et transposent en son les étoiles ; elles sont accompagnées de Fabio Acero, astrophysicien au CEA (Commissariat à l'Energie Atomique et aux énergies alternatives), qui a collaboré à leur travail. Avec nous aussi, Dominique Blais , plasticien, qui y présentera Appartus , une installation qui fait entendre le son d’un paysage polaire.

Nuit blanche
Nuit blanche

Littérature, images, cyberdépendance, nous ont occupés ces trois derniers jours. Aujourd’hui, toute la nuit, on arpente la ville. Et toute la nuit, artistes, badauds, installations et paysages nous tiennent éveillés. C’est la Nuit Blanche de samedi à dimanche prochain, yeux et oreilles levés vers le ciel, dans plusieurs villes. Il se peut d'ailleurs que ce thème des nuits sans sommeil nous ait été inspiré par la venue toute proche de cette manifestation artistique. Initiée à Paris en 2002, elle a lieu désormais dans plusieurs autres villes comme Rome, Montréal, Toronto, Bruxelles, Madrid, Lima ou Leeds, pour les plus grandes… Le premier weekend d’octobre, la nuit de samedi à dimanche est veillée ; et dans ces heures inhabituellement peuplées se déploient des œuvres, des spectacles, des installations, des performances… A la faveur d’une nuit sans sommeil, entre dimanche et lundi dernier, la lune s’offrait à nous en costume rougeâtre, et modifiait l’expérience visuelle habituelle de la nuit. C’est en d’autres mesures ce que proposent nos invités du jour, artistes associés à la Nuit blanche 2015.

Publicité

Félicie d’Estienne d’Orves , plasticienne et Julie Rousse , musicienne, présenterontsur l’esplanade du Millénaire, à Aubervilliers, l’installation EXO où des faisceaux laser lisent la carte du ciel et transposent les étoiles en son : une histoire dans laquelle l'astrophysicien** Fabio** Acero n'est pas pour rien. Dominique Blais , plasticien, est aussi présent pour parler de son installation sonore APPARTUS (TUNNEL EDIT) qui sera présentée quant à elle sur la Petite Ceinture, près de la Porte de Saint-Ouen à Paris. Il s’agit aussi d’une installation qui travaille le son, la notion de paysage, et qui n’est pas non plus sans rapport avec la nuit... Des extraits des oeuvres sonores dont il est question cet après-midi seront diffusés.

Chaque jour, vers 16h45, nous demandons à quelqu’un de sonder ses souvenirs à la recherche de moments marquants. Cette semaine c’est le poète Dominique Meens qui se prête au jeu. Aujourd’hui, il nous raconte deux grives. Il entend la première, en 1973, en plein service militaire. Il retrouve la seconde, dans un poème de Thomas Hardy, trente ans plus tard… La poésie risque tout sur des signes dans Au Singulier, en fin d'émission.

Programmation musicale :

  • REZA, La nuit je mens (reprise d'Alain Bashung)
  • Yann Tiersen & Bertrand Cantat, A ton étoile
  • Davide Balula, Eburn * (9v) laurence perrillat*
Références

L'équipe

marie Richeux
marie Richeux
Marie Richeux
Production
Inès Dupeyron
Collaboration
Anne-Laure Chanel
Réalisation
Alice Ramond
Collaboration