Publicité
En savoir plus

Quatrième étape d’une semaine consacrée à la forme brève. Aujourd’hui : le court-métrage. Nous sommes avec Céline Devaux , réalisatrice du court-métrage d’animation sélectionné à Cannes Le Repas dominical * (Sacrebleu), Vladilen Vierny , réalisateur d’Exil , Caroline Poggi ** et Jonathan Vinel , réalisateurs et membres du jury du de la sélection court métrage du festival de Bordeaux le FIFIB en octobre.*

Vladilen Vierny, Jonathan Vinel, Catherine Poggi et Céline Devaux
Vladilen Vierny, Jonathan Vinel, Catherine Poggi et Céline Devaux
© Radio France

Aujourd’hui les formes courtes sont à l’écran. Pour qu’un film appartienne au genre « court-métrage », il doit, selon les définitions, être inférieur à 30 minutes ou ne pas dépasser les 59. Il peut s’avérer spécialement court, notamment dans le cas des films d’animation, ou des essais plus expérimentaux. Leur distribution a évolué ces dernières années. La multiplication des festivals ou des sélections qui leur sont consacrés (et qui rivalisent en jeux de mots) aident à la reconnaissance de ce format. On prête souvent aux courts plus de liberté, mais aussi plus de fragilité économique, et pas vraiment d’industrie. Ce qui n’empêche pas les quatre réalisateurs que nous recevons aujourd’hui d’en faire un art qui n’est pas que le laboratoire du long.

Publicité

Céline Devaux est l’auteure du Repas dominical . Vladilen Vierny votre film Exil . Caroline Poggi et Jonathan Vinel sont aussi réalisateurs de courts métrages, (par exemple le très beau Tant qu’il reste des fusils à pompe ) et membres du jury du Festival international de film indépendants de Bordeaux, le FIFIB.

En fin d’émission, nos ondes enregistrent les révolutions intimes. Nous demandons à quelqu’un de sonder ses souvenirs à la recherche de moments marquants. Cette semaine c’est une jeune chercheuse de l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences sociales qui se prête à l’exercice au micro d’Inès Dupeyron. Elle s’appelle Nathalia Kloos et elle raconte aujourd’hui sa traversée du Pont-Dieu en Vendée. Vertige vers 16h45.

Programmation musicale :

  • Franz Ferdinand & Sparks, The Power Couple
  • Bela Bartok, Suite for Piano, Op.14, I. Allegretto
Références

L'équipe

marie Richeux
marie Richeux
Marie Richeux
Production
Inès Dupeyron
Collaboration
Anne-Laure Chanel
Réalisation
Alice Ramond
Collaboration