France Culture
France Culture
Publicité
Avec
  • Benjamin Bayart Cofondateur de la Quadrature du Net, co-président de la fédération des Fournisseur d’Accès à Internet associatifs (FFDN)

Troisième arrêt sur les bords de l’autoroute. Dans les années 90, Al Gore invente l’expression « autoroutes de l’information » pour désigner la nouvelle ère numérique qui s’annonce. Nous parlons donc aujourd’hui de la révolution du réseau avec Benjamin Bayart, ** ancien président de l’association French Data Network et cofondateur de la Quadrature du net. **

Benjamin Bayart
Benjamin Bayart
© Radio France

Hier, mardi, il y avait des enfants sauvages cachés derrière les arbres des aires d’autoroute et des biches endormies sur les banquettes arrière des voitures. Julien Magre, parlait de sa série de photographie réalisée sur et à côté de l’autoroute, alors fort propice à la fiction. Aujourd’hui, les autoroutes sont celles dites « de l’information ». Cette expression est utilisée d’abord par Al Gore, alors vice-président des Etats-Unis, pour expliquer le bouleversement technologique qu’implique la création d’internet, notamment dans l’accélération de la transmission des données à distance. Cette expression est reprise pour titrer un rapport remis au premier ministre français en 1994. Dans ce rapport signé Bonnafé et Théry, on lit « Internet tend à s’imposer au reste du monde et pourrait devenir, après amélioration, le vecteur américain prioritaire des autoroutes de l’information ». Depuis c’est une expression fort employée, il s’agira aujourd’hui de savoir en quoi la métaphore est pertinente et ce qu’elle nous dit du réseau.

Publicité

Benjamin Bayart, est, entre beaucoup d’autres choses, le président de la Fédération French Data Network, des fournisseurs d'accès à internet associatifs.

Vers 16h45, les nouvelles vagues passent au singulier. Un seul micro et une seule personne pour cinq émotions considérées comme fondamentales. Aujourd’hui, Lilian Thuram évoque son face à face avec une sculpture d’Ousmane Sow. Rencontre qui relève de la rencontre amoureuse, avec le brin d’obsession qu’elle suppose.

Programmation musicale :

  • Gruff Rhys, Christopher Columbus
  • Chanson plus bifluorée, L'informatique
  • Ridan, L'agriculteur

L'équipe