France Culture
France Culture
Publicité
En savoir plus

Troisième étape d’une semaine consacrée à la langue. Aujourd’hui, nous parlons la langue des réseaux sociaux. Avec Laura Goudet** , docteur en linguistique de l'université Paris XIII, nous évoquerons la genèse et la viralité de certaines expressions sur les réseaux sociaux (#notinmyname, « Ivre, il… », « Moi devant… » etc.) Héritées de la téléréalité, de la presse quotidienne, de paroles de chansons, elles se propagent à vitesse grand v et deviennent des marqueurs sociaux et d’identités.**

Laura Gabrielle Goudet
Laura Gabrielle Goudet
© Radio France

C’est le troisième moment d’une semaine entièrement consacrée à la langue. Lundi, à partir de son texte Musulman roman , Zahia Ramani, évoquait la difficulté de se forger une pensée de soi dans un monde où la langue qui nous a vu grandir n’est ni connue ni reconnue. En l’occurrence pour elle le berbère. Hier, mardi, c’est de l’usage de la langue par les politiques que nous analysions, notamment la manière dont elle cherche l’adhésion, par la répétition de terme peu à peu vidé de leur sens, et l’occupation de l’espace de la parole. Aujourd’hui, trois questions nous animent. Savoir quelle langue circule sur le web, par quels canaux, en quoi les communautés, quelles que soient leurs échelles prennent-elles avant tout appui sur une langue spécifique en commun ? Savoir d’où et comment émergent les expressions qui circulent ensuite à toute vitesse ? Savoir enfin, quelle part d’appartenance sociale la langue signe-t-elle encore sur les réseaux sociaux ?

Publicité

**Notre invitée -Laura Gabrielle Goudet- est linguiste. **

Tous les jours, avant que 17h ne sonnent, nous tendons notre micro à quelqu’un pour qu’il ou elle nous fasse le récit d’une émotion. Cette semaine ils sont cinq jeunes gens qui ont fréquenté ou fréquentent l’espace dynamique d’insertion de Césame. A Eragny-sur-Oise on leur propose, via différents de formations aux arts, au sport et aux métiers … de prendre un nouveau départ ou de fortifier un parcours fragilisé pour différentes raisons. Aujourd’hui, c’est Orguyia qui se prête à l’exercice. C’est la plus âgée d’entre eux, elle est l’une des premières stagiaires de l’Espace Césame. Elle nous raconte la manière dont son service volontaire européen en Lettonie en a absolument marqué son parcours, mais aussi son langage, et jusque sa façon de marcher…. Des bienfaits du déplacement… vers 16H45.

**Programmation musicale ** :

  • Son Lux - "Change is everything"
  • Chanson Plus Bifluorée -"Je viens twitter ce soir"- Depeche Mode - "Should be higher"
Références

L'équipe

marie Richeux
marie Richeux
Marie Richeux
Production
Claire Mayot
Collaboration
Inès Dupeyron
Collaboration
Anne-Laure Chanel
Réalisation