France Culture
France Culture
Publicité

Troisième temps de cette semaine consacrée à la mort. Aujourd'hui, jour connecté, nous interrogeons le devenir de nos données numériques après la mort avec Fanny Georges et Virginie Julliard.

Virginie Julliard et Fanny Georges
Virginie Julliard et Fanny Georges
© Radio France

C’est le troisième moment d’une semaine consacrée à la mort. Lundi avec Bernard-Marie Dupont, nous interrogions le rapport de la société à la mort, en nous appuyant sur les débats très idéologisés autour des conditions de fin de vie et de l’euthanasie. Hier, mardi, avec l’auteur et metteur en scène Mohamed El Khatib, nous évoquions sa création, « Finir en beauté ». Il prend pour point de départ la déflagration opérée par la mort de sa mère et travaille la résonnance collective des débris intimes. Comme chaque mercredi, nous envisageons aujourd’hui, notre thème depuis les nouvelles technologies et les réseaux. Puisque l’on meurt partout où l’on existe, alors on meurt aussi sur Internet. Les questions de mémoire, de vie après la mort, de souvenirs, se développent à vitesse grand V, proportionnellement à l’usage grandissant des réseaux de sociabilité numérique. De nouveaux problèmes moraux s’y formule-t -il ? La mort se dit-elle différemment sur internet ? Que nous apprennent les usages et formulations sur notre rapport au temps d’une vie ? A l’absence ?

Publicité

Chacun des transformations de nos usages en ligne, ayant désormais une traduction économique, il s’agit aussi d’interroger cette dimension.

Virginie Julliard et Fanny Georges ont signé le chapitre « Aux frontières de l’identité numérique : éléments pour une typologie des identités post mortem " dans l’ouvrage collectif Les frontières du numérique paru aux éditions L’Harmattan.

Juste avant la fin de l'émission, les Nouvelles Vagues passent au singulier. Chaque jour pour la rubrique Au singulier, nous écoutons quelqu'un raconter un moment marqué par une émotion forte et liée une expérience esthétique disons. C’est Jean-Jacques Busino, auteur, musicien, qui cette semaine au micro d’Anne Laure Chanel, sonde ses souvenirs à la recherche de ces instants de bascule. Aujourd’hui, il parle de sa rencontre, à l’âge de vingt ans avec le juge Giovanni Falcone … vers 16H45

**Programmation musicale ** : - Ala.ni - "Ol Fashioned Kiss" - Sleaford Mods - "*Black monday * "-Mondkopf - "Eternal Dust"

L'équipe

Marie Richeux
Marie Richeux
Marie Richeux
Production
Claire Mayot
Collaboration
Inès Dupeyron
Collaboration
Romain de Becdelièvre
Romain de Becdelièvre
Romain de Becdelièvre
Collaboration
Anne-Laure Chanel
Réalisation