Publicité
En savoir plus

*Toute cette semaine, Les Nouvelles Vagues * s’intéressent au vêtement. Aujourd’hui, nous sommes avec l’auteure, metteure en scène et comédienne Violaine Schwartz . Sa pièce Comment on freine ? (P.O.L) s’ouvre sur un couple occidental qui détaille sa garde-robe et prend peu à peu conscience de l’origine de ses vêtements. Elle évoque la condition des ouvrières du textile au Bangladesh, et notamment l’effondrement d’une usine de confection à Dacca en 2013. Elle fait parler une des ouvrières mortes dans cet incendie.

Violaine Schwartz
Violaine Schwartz
© Radio France

En fin d’émission, nous demandons chaque jour à quelqu’un de raconter cinq moments marquants de son parcours. Cette semaine, c’est Lamia Ziadé qui se prête à l’exercice. Elle publie ces jours-ci O nuit, O mes yeux , un foisonnant roman graphique aux éditions P.O.L. sous-titré « Le Caire, Beyrouth, Damas, Jérusalem ». Vers 16h45, elle évoquera pour nous sa première promenade dans la ville de Beyrouth, complètement effondrée après quinze ans de guerre, et la puissance de la découverte de ses ruines, pour la toute jeune adulte qu’elle était alors.

Publicité

Programmation musicale :

  • Beirut, No no no
  • The Messenger Band, Suffer from privatization
  • Khiyo, Bareer kachhe arshinogor
  • Yves Montand, Les canuts
Références

L'équipe

marie Richeux
marie Richeux
Marie Richeux
Production
Inès Dupeyron
Collaboration
Anne-Laure Chanel
Réalisation
Alice Ramond
Collaboration