France Culture
France Culture
Publicité

Quatrième émission d’une semaine noire. *Aujourd’hui, nous recevons le romancier Valentin Retz qui publie ces jours-ci Noir Parfait * (éd. Gallimard).

Valentin Retz
Valentin Retz
© Radio France

Aujourd'hui le noir est parfait. Il est tellement parfait que le narrateur questionne le hasard, la providence, le destin. On n'apprendra à personne qu'on lit autant dans les lignes de la main que dans le noir du marc de café que dans les cendres. Que tout est question de vision. C'est aussi ce que dit le poète à qui les mots et les vers permettent de mettre à jour le mystère de la vie demeuré dans l'ombre.

Publicité

Le narrateur du livre dont il est question aujourd'hui, brûle. Il brûle de tous ses nerfs sans saisir la raison de ce feu. Noir parfait donné à lire une sorte de carnet de sa quête, ou tout fait diablement sens, les rencontres se reliant au noms de lieux, à des mythes, et à des croyances obscures dont la vérité éclate grec aux lunettes dont le narrateur s'est muni.

**Notre invité - Valentin Retz - est écrivain et a publié *Noir Parfait * chez Gallimard . **

Probablement sommes-nous partis de la joie d'entendre quelqu'un raconter un moment marquant lorsque nous avons décidé pour la rubrique Au singulier, de faire entendre ces paroles particulières, chaque jour.

Cette semaine c'est le conteur **Pépito Mateo ** qui sonde ces souvenirs à la recherche de moments de bascule. Aujourd'hui il raconte une impression de "déjà vu". Longeant un mur de Chevilly la rue, c'est une escapade de jeunesse qui lui revient soudainement en mémoire. Vous avez dit Déjà vu ? Vers 16h45

Programmation musicale :

  • Nicolas Michaux - "Nouveau départ"- Sonate opus 8 pour violoncelle seul de Zoltan Kodaly – pour l’effroi d’un cœur seul

L'équipe

Marie Richeux
Marie Richeux
Marie Richeux
Production
Claire Mayot
Collaboration
Inès Dupeyron
Collaboration
Romain de Becdelièvre
Romain de Becdelièvre
Romain de Becdelièvre
Collaboration
Anne-Laure Chanel
Réalisation