Rencontre (plus ou moins) fortuite avec l'invisible
Rencontre (plus ou moins) fortuite avec l'invisible
Publicité
Résumé

Quatrième étape d'une semaine au cœur de l'invisible. Aujourd'hui, avec l'anthropologie, il est question de l'invisible dans nos vies hantées par les esprits et autres forces impalpables...

avec :

Grégory Delaplace (Anthropologue, maître de conférence à l'université Paris-Ouest).

En savoir plus

Avec Grégory Delaplace, anthropologue, maître de conférences et directeur du département d’Anthropologie à l'université Paris Ouest Nanterre. Il s’intéresse aux relations avec les morts, notamment dans le chamanisme. Dans la continuité de son sujet de thèse « L’invention des morts en Mongolie contemporaine : sépultures, fantômes, photographie», il travaille actuellement à poser les bases d'une étude comparative des modalités de rencontre fortuite avec l'invisible à travers les sociétés humaines.

Programmation musicale :

Publicité
  • Elado Negro, Invisible heart beat
  • Louisaah, Change
  • Mukta, Invisibles worlds

A la fin des Nouvelles Vagues chaque jour, une vague d'émotions vers 14h45. Convaincus que les pensées nouvelles prennent leur source et leurs appuis sur des émotions fondamentales, nous demandons chaque semaine à quelqu’un de nous décrire cinq révolutions intimes que sont les rencontres avec certaines œuvres, certains moments, certains lieux, certaines rencontres… Cette semaine, le peintre Jean-Pierre Plundr se prête à l’exercice. Aujourd’hui, il évoque une île grecque : Patmos, et un lever de lune.