Promenade à bord de "La Normandie" 11 Septembre 1836 de Rouen au Havre par A.H Desailly / Collection Louis Deglatigny (1854-1936)
Promenade à bord de "La Normandie" 11 Septembre 1836 de Rouen au Havre par A.H Desailly / Collection Louis Deglatigny (1854-1936) - Bibliothèque municipale de Rouen/  Gallica BNF
Promenade à bord de "La Normandie" 11 Septembre 1836 de Rouen au Havre par A.H Desailly / Collection Louis Deglatigny (1854-1936) - Bibliothèque municipale de Rouen/ Gallica BNF
Promenade à bord de "La Normandie" 11 Septembre 1836 de Rouen au Havre par A.H Desailly / Collection Louis Deglatigny (1854-1936) - Bibliothèque municipale de Rouen/ Gallica BNF
Publicité

20e étape : Porter secours au noyé. Classique de la culture populaire, "Le Tour de la France par deux enfants" de G. Bruno (1877) est raconté par Michel Bouquet dans une adaptation radiophonique de 1976. Deux frères, fuyant l'annexion de la Lorraine, voyagent à pied en France.

Avec

Manuel très patriotique de lecture courante, mais également livre d'histoire et de géographie, alternant leçons de choses et leçons de morale à hautes doses, Le Tour de la France par deux enfants est aussi un véritable roman. Aux alentours du chapitre 100 notamment, c'est véritablement le roman qui prend le pas sur le manuel scolaire, quand les deux jeunes Lorrains, victimes d'un naufrage près des côtes du Calvados, vivent un moment critique de leurs aventures.

"Une famille unie par l'affection possède la meilleure des richesses"

Dans le 20ème épisode de cette adaptation racontée par Michel Bouquet, on en était là : les deux enfants sont sur la Manche en furie, dans un fragile canot, avec leur oncle Frantz et un vieux marin, le père Guillaume. Ils repêchent un homme à la mer, noyé à moitié, et s'en remettent à la providence pour les tirer d'affaire.

Publicité

Étrangement, cet épisode, dans lequel la marine à vapeur se montre plus attentive et plus secourable que la marine à voile, se termine en une sorte de réclame pour les assurances et sur cette sentence implacable : "L’homme sage n’attend point que le malheur ait frappé à sa porte pour lui chercher un remède".

Illustration musicale : Chants folkloriques de Picardie.

  • De G. Bruno (Augustine Fouillée)
  • Adaptation : Sylvie Albert - Interprétation : Michel Bouquet et Nathalie Nerval
  • Réalisation : Guy Delaunay
  • Le Tour de la France par deux enfants 20/24 : Le noyé et les secours donnés par Guillaume (1ère diffusion : 24/08/1976)
  • Edition Web : Anne de Biran
  • Archive Ina-Radio France

L'équipe