Pierre Michon ©Radio France - © Jean-Luc Bertini
Pierre Michon ©Radio France - © Jean-Luc Bertini
Pierre Michon ©Radio France - © Jean-Luc Bertini
Publicité
Résumé

Par Colette Fellous - Avec Pierre Michon - Réalisation Bruno Sourcis

avec :

Pierre Michon (Ecrivain).

En savoir plus

Michon a ressenti jusqu'au désespoir la stigmatisation qui les frappait, lui et le monde infime, sans éclat ni grandeur, qui l'avait engendré. Et cet interdit, par arrachement à soi, mise à distance, prise de conscience, est devenu l'objet de son premier livre, Vies minuscules. Après avoir songé à décrire des existences privilégiées dont il ne savait rien, Michon est revenu à ceux qu'il avait d'abord répudiés - « villages gueux », « lieux nuls », ascendants sans nom, manants pitoyables, prêtre déchu. C'est en les sauvant qu'il s'est sauvé.

C'est par ces mots que Pierre Bergounioux, dans son Bréviaire de littérature à l'usage des vivants, évoquait la trajectoire de Pierre Michon. Ce premier livre, Vies minuscules, paru en 1984, fut celui par lequel l'écrivain s'inventa. Huits récits, huits « vies minuscules » au creux desquelles se dessine aussi le destin de l'auteur, la lutte pour conquérir ce qu'il nomme le "beau langage" et s'émanciper de l'hébétude des pères.

Publicité

En 2002, Pierre Michon se confiait au micro de Colette Fellous pour une série d'A voix nue, enregistrés chez lui, dans la Creuse. Dans le premier épisode, il racontait la dimension profondément intime de ce livre, et le rôle qu’a joué l’écriture dans sa vie. Une émission diffusée pour la première fois le 25 novembre 2002.

  • A voix nue - Pierre Michon 1/5 : La maison des Cards (1ère diffusion : 25/11/2002)
  • Par Colette Fellous
  • Avec Pierre Michon
  • Réalisation Bruno Sourcis
Références

L'équipe

Philippe Garbit
Philippe Garbit
Philippe Garbit
Production
Hassane M'Béchour
Collaboration
Dans l'atelier de restauration de l'Ina, antenne Radio France
Dans l'atelier de restauration de l'Ina, antenne Radio France
Albane Penaranda
Production déléguée
Virginie Mourthé
Réalisation
Mathilde Wagman
Production déléguée