A Passy, une vieille maison Rue Raynouard, photographie d'Eugène Atget, 1901.
A Passy, une vieille maison Rue Raynouard, photographie d'Eugène Atget, 1901.
A Passy, une vieille maison Rue Raynouard, photographie d'Eugène Atget, 1901.  - Gallica, BNF, Domaine piblic
A Passy, une vieille maison Rue Raynouard, photographie d'Eugène Atget, 1901. - Gallica, BNF, Domaine piblic
A Passy, une vieille maison Rue Raynouard, photographie d'Eugène Atget, 1901. - Gallica, BNF, Domaine piblic
Publicité
Résumé

En 2008, François Chaslin consacrait deux numéros de "Métropolitains" au rapport à l'architecture d'André Malraux. Le premier numéro s'intéressait à l'action du Ministère Malraux pour la conservation du patrimoine architectural.

avec :

Maryvonne de Saint-Pulgent (Présidente de section honoraire au Conseil d’Etat, ancienne Directrice du patrimoine au Ministère de la Culture (1993-1997).), François Loyer (historien de l'art et de l'architecture des XIX° et XX° siècles, de l'Art nouveau, de Paris, des questions patrimoniales), Henri Godard (Auteur , professeur à la Sorbonne, spécialiste du roman français du XX° siècle).

En savoir plus

Quand il fut le Ministre des Affaires Culturelles du général de Gaulle, André Malraux mena de très importantes actions touchant à la restauration et la conservation du patrimoine architectural français. 

Si la restauration du château de Versailles et le ravalement des monuments et façades de nombreux quartiers de Paris ont été parmi les plus spectaculaires, d'autres, moins visibles et moins connues du grand public, ont été d'une importance capitale ; en particulier l’inventaire général des monuments et richesses artistiques de la France et la création des secteurs sauvegardés. 

Publicité

Mesure essentielle de la loi du 4 août 1962, dite "loi Malraux", la création des secteurs sauvegardés aura notamment permis à bon nombre de centres-villes d'échapper à un urbanisme bétonneur débridé, très en vogue au début des années 60.

Dans "Métropolitains_"_ en 2008, après avoir cherché, en compagnie de ses invités, dans l'œuvre littéraire de Malraux les traces de sa sensibilité à l'architecture, François Chaslin interrogeait avec eux le détail de la politique pour la sauvegarde du patrimoine architectural français du ministre Malraux. L'émission ne manquait pas de citer les serviteurs de l'état qui, avant lui, avaient tracé la voie, et de souligner la part qui revenait à André Chastel, ou à André Holleaux, son chef de cabinet, Pierre Sudreau et Michel Debré, premier ministre de ces années-là.

Avec Henri Godard, Maryvonne de Saint-Pulgent, Dominique Hervier et François Loyer, et avec les voix d'André Malraux, André Holleaux, Maurice Doublet et Raymond Cogniat.

  • Par François Chaslin 
  • Réalisation : Viviane Noël
  • Métropolitains - André Malraux et l'architecture 1/2 : De la littérature au patrimoine (1ère diffusion : 24/12/2008)
  • Indexation web : Documentation Sonore de Radio France

En savoir plus : Métropolitains - André Malraux et l'architecture 2/2 : Administration, architecture contemporaine et création

Références

L'équipe

Philippe Garbit
Philippe Garbit
Philippe Garbit
Production
Hassane M'Béchour
Collaboration
Dans l'atelier de restauration de l'Ina, antenne Radio France
Dans l'atelier de restauration de l'Ina, antenne Radio France
Albane Penaranda
Production déléguée
Virginie Mourthé
Réalisation
Mathilde Wagman
Production déléguée