Charles Charras pendant l'enregistrement de l'émission "Le français par la radio", 1960.
Charles Charras pendant l'enregistrement de l'émission "Le français par la radio", 1960. - Louis Joyeux 1960 © Ina
Charles Charras pendant l'enregistrement de l'émission "Le français par la radio", 1960. - Louis Joyeux 1960 © Ina
Charles Charras pendant l'enregistrement de l'émission "Le français par la radio", 1960. - Louis Joyeux 1960 © Ina
Publicité

Le romancier et essayiste André Obey était invité par "Plein feu sur les spectacles du monde" en 1950. Il disait ce que représentait pour lui le mode d'expression radiophonique pour lequel il avait une véritable passion.

Avec
  • André Obey auteur dramatique, romancier et essayiste français (1892-1975).

Romancier et essayiste, André Obey dut à sa rencontre avec Jacques Copeau, qui l'amena au Théâtre, de devenir un auteur dramatique très important de l'entre-deux guerres jusqu'aux années 50. 

Le nom d'André Obey reste, dans l'histoire du théâtre, associé à ceux de Copeau, du Vieux Colombier, de La Compagnie des Quinze… à ceux de Dullin et de Jean-Louis Barrault. Un temps à la tête de la Comédie-Française après-guerre, il contribua à en renouveler le répertoire et participa aussi à la réforme du Conservatoire. 

Publicité

André Obey fut également un grand auteur de radio pour laquelle il écrivit régulièrement dès les années 30. Vers 1950, sur la RTF, au micro de Jacques Marcerou, dans Plein feu sur les spectacles du monde, André Obey était invité à dire ce que représentait pour lui ce mode d'expression radiophonique pour lequel il aura eu une véritable passion.

Dans cette archive il tente d'expliquer précisément ce qu'est le genre radiophonique :

J'aime tous les genres dramatiques à conditions qu'ils soient du genre radiophonique. Il y a donc un genre radiophonique ? Oui je le pense c'est assez difficile à définir. Pour cela une comparaison... Epstein donnait du cinéma cette définition : 'c'est une éloquence des yeux' [...] Je considère la radio comme une pure éloquence d'oreille. J'aime dans les essais radiophoniques dramatiques ce qui s'adresse uniquement à l'oreille, ce qui est une éloquence, à condition de garder à ce terme son sens originel. 

  • Production : René Wilmet
  • Plein feu sur les spectacles du monde - André Obey parle du genre radiophonique (Date de d'enregistrement : 01/01/1950)
  • Indexation web : Sandrine England, Documentation Sonore de Radio France
  • Archive Ina-Radio France

L'équipe

Philippe Garbit
Philippe Garbit
Philippe Garbit
Production
Hassane M'Béchour
Collaboration
Dans l'atelier de restauration de l'Ina, antenne Radio France
Dans l'atelier de restauration de l'Ina, antenne Radio France
Albane Penaranda
Production déléguée
Virginie Mourthé
Réalisation
Mathilde Wagman
Production déléguée