Drapeaux de la ville de Dallas, de l'état du Texas, des Etats-Unis d'Amérique sur la place Akard à Dallas, Texas
Drapeaux de la ville de Dallas, de l'état du Texas, des Etats-Unis d'Amérique sur la place Akard à Dallas, Texas ©Getty -  Raymond Boyd
Drapeaux de la ville de Dallas, de l'état du Texas, des Etats-Unis d'Amérique sur la place Akard à Dallas, Texas ©Getty - Raymond Boyd
Drapeaux de la ville de Dallas, de l'état du Texas, des Etats-Unis d'Amérique sur la place Akard à Dallas, Texas ©Getty - Raymond Boyd
Publicité

Vingt ans après l'assassinat de JFK, l'Atelier de création radiophonique transportait les auditeurs à Dallas dans un impitoyable univers saisi comme une sorte d'allégorie possible de l'Amérique telle qu'elle dessinait alors un futur qui, ailleurs aussi, guettait les riches sociétés industrielles.

Avec

En 1983, cela faisait deux ans qu'était diffusée la série Dallas sur la première chaîne de télévision française ; deux ans que, massivement, les téléspectateurs hexagonaux se passionnaient pour la très fortunée et très torturée famille Ewing, pour les coups tordus et les drames qui étaient le pain quotidien de JR, Bobby, Pamela et Sue Ellen, et se laissaient convaincre que l'argent ne faisait décidément pas le bonheur.  

1983, c'était vingt ans après l'assassinat de JFK et l'Atelier de création radiophonique transportait les auditeurs de France Culture à Dallas, Texas, dans un impitoyable univers saisi comme une sorte d'allégorie possible de l'Amérique telle qu'elle dessinait alors un futur qui, ailleurs aussi, guettait les riches sociétés industrielles. 

Publicité

"Dallas", la saga Ewing posée en parallèle de la réalité d'une ville avec ses us et coutumes, son opulence, son or noir et ses circuits imprimés… Dallas des années Reagan, en attendant celles de George Bush père, texan d'adoption, vice-président, ancien patron de la CIA, un pied dans le pétrole et l'autre dans l'industrie pharmaceutique… Dallas au sommet de son grand boom immobilier, impitoyable pour ses plus pauvres, juste avant que ne vienne la frapper la crise des caisses d'épargne et des obligations pourries, les "junk bonds". Dallas, Texas… juste avant la plus orwellienne des années. 

Avec Robert Kramer (cinéaste), Robert Castel (sociologue), Philippe Sollers (écrivain) et Jean Thibaudeau (écrivain), et des interviews d'hommes d'affaires américains et français, de radicaux (représentants de groupes d'action politique, de porte-parole des minorités ethniques, religieuses, culturelles), de philosophes, de scénaristes.

  • Par Luc Bongrand et Kaye Mortley
  • Réalisation Yvette Tuchband
  • Atelier de Création Radiophonique : 1984... Dallas (1ère diffusion : 26/06/1983)
  • Avec Robert Kramer (cinéaste), Robert Castel (sociologue), Philippe Sollers (écrivain) et Jean Thibaudeau (écrivain) 
  • Avec les voix de Michèle Cohen, Denise Luccioni, Christian Rist et Eric Sarner 

L'équipe

Philippe Garbit
Philippe Garbit
Philippe Garbit
Production
Hassane M'Béchour
Collaboration
Dans l'atelier de restauration de l'Ina, antenne Radio France
Dans l'atelier de restauration de l'Ina, antenne Radio France
Albane Penaranda
Production déléguée
Virginie Mourthé
Réalisation
Mathilde Wagman
Production déléguée