Bettina : "Quand on vous crée une robe sur vous, c'est proche de l'art, cela devient vivant"

Bettina chez elle, à Paris en 1961.
Bettina chez elle, à Paris en 1961. ©Sipa - Dalmas
Bettina chez elle, à Paris en 1961. ©Sipa - Dalmas
Bettina chez elle, à Paris en 1961. ©Sipa - Dalmas
Publicité

En 1991, Jane Gozzett avait enregistré une émission "Mémoires du siècle" avec Bettina Graziani, ancien mannequin-vedette des années 50 qui a travaillé avec les plus grands photographes et couturiers, dont Jacques Fath et Hubert de Givenchy.

En 1991 "Mémoires du siècle" consacrait une émission à l'ancien mannequin et modèle Bettina Graziani qui travailla avec les plus grands photographes, dont Henri Cartier-Bresson, Robert Doisneau et Irving Penn. Elle arrive à Paris de sa Bretagne natale en 1944. Elle y rencontrera Jacques Fath et Hubert de Givenchy. Elle se remémore son mode de vie insouciant et la grande liberté qui régnait après-guerre. De son travail avec des couturiers elle se souvient : "Quand on vous crée une robe sur vous, c'est proche de l'art, cela devient vivant". C'est Jacques Fath, avec qui elle eut une relation privilégiée, qui lui trouva son nom de mannequin Bettina.

Du photographe Henri Cartier-Bresson elle a retenu :

Publicité

Il était très très discret, plus que discret, il était invisible. Moi je trouve très belles les photos de mode qu'il a faites mais lui ne les aime pas, il n'a jamais voulu en faire. C'était une commande du Figaro. On est allée dans la Galerie Vivienne, un très joli endroit, on dirait des photos de films, c'est plus que de la photo de mode.

  • Production : Jane Gozzett
  • Réalisation Marie-Ange Garrandeau
  • 1ère diffusion : Mémoires du siècle - 21/08/1991
  • Indexation web : Sandrine England, Documentation Sonore de Radio France

L'équipe