Nina Simone en juillet 1969 au Festival panafricain de 1969 à Alger.
Nina Simone en juillet 1969 au Festival panafricain de 1969 à Alger. ©AFP - Eleonore Bakhtadze
Nina Simone en juillet 1969 au Festival panafricain de 1969 à Alger. ©AFP - Eleonore Bakhtadze
Nina Simone en juillet 1969 au Festival panafricain de 1969 à Alger. ©AFP - Eleonore Bakhtadze
Publicité

La fabrique de l'histoire - Black studies, 3ème émission : Le Festival panafricain de 1969 à Alger (1ère diffusion : 24/01/2018)

Avec
  • Caroline Rolland-Diamond Professeure d'histoire des Etats-Unis à l'Université Paris Nanterre
  • Malika Rahal Historienne, spécialiste de l’histoire algérienne depuis l’indépendance et du Maghreb contemporain

Moment de fraternité et de solidarité entre des peuples récemment affranchis de la domination coloniale, ou pour certains encore en lutte pour leur indépendance, le Festival panafricain d'Alger de 1969 a marqué les mémoires. S'affirmait alors, la volonté, par la culture, à l'échelle de tout le continent africain, et même au-delà, de jeter les bases de ce qui aurait dû être un monde postcolonial libéré de tout impérialisme. 

Organisée par un pays encore porté par l'élan de la jeunesse de son indépendance, manifestation d'une foi, certes utopique, en des lendemains enchantés pour beaucoup, ou opportunité politique pour certains, ce festival fut, quoi qu'il en soit, un grand et riche moment d'enthousiasme.

Publicité

En 2018, dans le cadre d'une série consacrée aux "Black Studies", Emmanuel Laurentin et son équipe revenaient sur différents aspects de l'événement qu'avait été ce premier Festival panafricain d'Alger. En compagnie des historiennes Caroline Rolland-Diamond et Malika Rahal, ils s'intéressaient plus particulièrement à ce qu'il avait été pour le Black Panther Party américain, confronté, à Alger, à des problématiques culturelles, idéologiques et politiques dont les séparait souvent bien plus qu'un océan. 

Avec Caroline Rolland-Diamond (historienne des États-Unis à l’université Paris-Ouest-Nanterre, spécialiste des mouvements sociaux américains) et Malika Rahal (historienne, chargée de recherche à l'Institut d'Histoire du Temps Présent au CNRS, spécialiste de l'histoire de la colonisation française en Algérie).

  • Par Emmanuel Laurentin et Anaïs Kein
  • Réalisation Assia Khalid
  • La fabrique de l'histoire - Black studies, 3ème émission : Le Festival panafricain de 1969 à Alger (1ère diffusion : 24/01/2018)
  • Indexation web : Documentation Sonore de Radio France

L'équipe