"Vue du palais ducal de Venise", par le peintre Canaletto, avant 1755, huile sur toile, Galerie des Offices, Florence.
"Vue du palais ducal de Venise", par le peintre Canaletto, avant 1755, huile sur toile, Galerie des Offices, Florence.
"Vue du palais ducal de Venise", par le peintre Canaletto, avant 1755, huile sur toile, Galerie des Offices, Florence.  ©Getty - VCG Wilson
"Vue du palais ducal de Venise", par le peintre Canaletto, avant 1755, huile sur toile, Galerie des Offices, Florence. ©Getty - VCG Wilson
"Vue du palais ducal de Venise", par le peintre Canaletto, avant 1755, huile sur toile, Galerie des Offices, Florence. ©Getty - VCG Wilson
Publicité
Résumé

Au son des chants des gondoliers de Venise, des roucoulades de pigeons, des touristes de la place Saint-Marc, des tarentelles au bord du Grand Canal, et des soupirs du Pont des... Soupirs : voyage dans la belle Sérénissime.

En savoir plus

Qui ne s’y est pas rendu ou qui ne rêve pas d’y séjourner ? Venise... Venise, la destination des amants, des amoureux des paysages, des peintres, des pigeons, des écrivains, des metteurs en scène et des spectateurs. Il n’y avait que l’embarras du choix pour trouver dans les archives de l’INA la parole des amateurs de la Sérénissime ! "Venise, ce qu’il y a peut-être de plus émouvant au monde" disait un chef de l’Etat français qui la visita tardivement et que vous entendrez dans cette émission.

58 min

Si l'on a parfois, comme Jean Giono, des a priori sur les clichés qui l'entourent, bien vite, sa beauté nous saisit. 

Publicité

Lorsque nous avons fait l’itinéraire de ce voyage, j’ai dit "non, non, je ne veux pas voir Venise". Alors ma fille m’a dit "mais si, faut que tu ailles voir Venise !" J’ai dit, Venise, Wagner, D’Annunzio, le voyage de noces, la gondole, non, je ne veux pas voir ça, c’est abominable. (…) et puis j’y suis allé.  Jean Giono

Puis le Général de Gaulle donnait ses impressions sur la ville près l'avoir visitée pour la première fois en 1967 : 

Comment un latin, comment un européen ne peut-il pas être profondément impressionné par tout ce qu'il voit, par tout ce qui ici est rencontré à Venise ? Les civilisations diverses et la majesté de cette capitale, de cette République et la splendeur de cette basilique sont ce qu'il y a de plus émouvant, peut-être, au monde...    
Charles de Gaulle

Dans un autre registre, Salvador Dali expliquait : "Je suis voyeur et non voyageur". Ainsi, à Venise, il venait toujours au même endroit, un appartement donnant sur l'Eglise de la Salute.

Vous entendrez aussi un camionneur parisien parti en vacances à Venise avec sa femme, Visconti, Paul Morand, Jean-Louis Vaudoyer, Michel Butor ou encore le poète américain Ezra Pound.

58 min

1ère diffusion : 14/02/1988

Par Christine de Bissy - Réalisation Michèle Dumontier.

Références

L'équipe

Philippe Garbit
Philippe Garbit
Philippe Garbit
Production
Hassane M'Béchour
Collaboration
Dans l'atelier de restauration de l'Ina, antenne Radio France
Dans l'atelier de restauration de l'Ina, antenne Radio France
Albane Penaranda
Production déléguée
Virginie Mourthé
Réalisation
Mathilde Wagman
Production déléguée