Le poète Paul Eluard et sa femme Nusch en 1936.
Le poète Paul Eluard et sa femme Nusch en 1936. ©Getty - Stefano Bianchetti/Corbis
Le poète Paul Eluard et sa femme Nusch en 1936. ©Getty - Stefano Bianchetti/Corbis
Le poète Paul Eluard et sa femme Nusch en 1936. ©Getty - Stefano Bianchetti/Corbis
Publicité

"Invraisemblances et hyperboles", dans la série des "Chemins et routes de la poésie" est l’occasion de faire une immersion dans l’esprit enchanté de Paul Éluard dans une émission entièrement orchestrée par le poète lui-même. Elle a été diffusée pour la première fois le 21 octobre 1949.

Les archives radiophoniques que nous possédons de Paul Éluard sont loin d’être abondantes : quelques bribes d’entretiens, quelques lectures de poèmes qui, bien que magistrales, laissent les auditeurs sur leur faim. Néanmoins, il y a bien une curiosité précieuse qui gît dans les archives de Radio France : l’émission des "Chemins et routes de la poésie", intitulée "Invraisemblance et hyperbole". Elle est entièrement orchestrée par Paul Éluard lui-même, avec l’aide d’Alain Trutat à la réalisation et a été diffusée pour la première fois le 21 octobre 1949. C’est son émission, son utilisation personnelle et singulière des potentialités de l’art radiophonique. Elle se présente comme une plongée dans un monde fantastique, enfantin, teinté d’innocence et de poésie.

Présentant cette émission, Paul Éluard avertit : "J’insiste avant tout sur le fait que les chansons et les textes que vous allez entendre échappent par leur sincérité candide à la critique la plus experte. L’ambition des hommes est aussi grande que leur candeur. Il est impossible de s’attaquer au désir de mieux de l’esprit humain".

Publicité

"Invraisemblance et hyperbole" provoque rire et sourire, surprise et nostalgie de la légèreté rayonnante qu’incarne Éluard, aidé ici de nombreux interprètes dont Michel Vitold, Jacqueline Trutat, Robert Marcy, Denise Bonal, Pierre Olivier, François Périer ou encore Jean Lanier. L’occasion pour les auditeurs de découvrir une face peut-être plus cachée de la personnalité de Paul Éluard, remplie d’éclats fantasques et originaux, comme une espèce de surréalisme régressif.

  • Par Paul Éluard
  • Présentation : Paul Éluard
  • Lectures Michel Vitold, Jacqueline Trutat, Robert Marcy, Denise Bonal, Pierre Olivier, François Périer et Jean Lanier
  • Réalisation : Alain Trutat
  • Chemins et routes de la poésie - Invraisemblances et hyperboles (1ère diffusion : 21/10/1949)
  • Édition web : Documentation sonore de Radio France
  • Archive Ina-Radio France

Retrouvez l'ensemble de la  Nuit Paul Éluard ou l’éloge de la simplicité

L'équipe