Une suffragette anglaise manifestant dans les années 1910. Londres
Une suffragette anglaise manifestant dans les années 1910. Londres
Une suffragette anglaise manifestant dans les années 1910. Londres ©Sipa - Mary Evans
Une suffragette anglaise manifestant dans les années 1910. Londres ©Sipa - Mary Evans
Une suffragette anglaise manifestant dans les années 1910. Londres ©Sipa - Mary Evans
Publicité
Résumé

Chloé Leprince inaugure "La Nuit spéciale Genre en politique - Qui va garder les enfants ?" par un entretien avec l'historienne Christine Bard.

avec :

Christine Bard (Professeure à l'université d'Angers, spécialiste de l’histoire des femmes et du genre.).

En savoir plus

Pour son premier entretien de cette "Nuit spéciale Genre en politique - Qui va garder les enfants ?" Chloé Leprince reçoit l'historienne Christine Bard. Un entretien qui ouvrira une nuit d'archives, parmi lesquelles une émission de 1949, " 50 ans de génie féminin", puis l'histoire d'Olympe de Gouges à travers une fiction produite en 1989. Les Nuits de France Culture diffuserons ensuite une grande conférence de 1954, sur le thème : "George Sand, homme politique", qui sera suivie d'une archive de 1976 avec des proches d'Irène Joliot-Curie qui racontent leurs souvenirs de cette femme exceptionnelle, 20 ans après sa disparition. Il sera alors temps d'un second entretien avec Janine Mossuz-Lavau, directrice de recherche émérite au CEVIPOF, qui évoquera la politique contemporaine et la question du genre ainsi que la convergence (ou non) des luttes. L'occasion de poursuivre la nuit avec une archive de 1975 d'Angela Davis, et, plus loin encore dans le temps de retrouver la voix d'Anna de Noailles enregistrée en 1954. Christine Bard analyse la généalogie du mot féminisme :

Le mot "féminisme" s’emploie à partir de 1882 grâce à Hubertine Auclert, première suffragiste française. Elle s’approprie un mot qui a d'abord été utilisé dans un sens négatif en 1872 par Alexandre Dumas fils, dans L'homme femme un pamphlet anti-féministe. Alexandre Dumas fils l'emprunte lui-même au vocabulaire médical. En médecine le terme féminisme désigne une féminisation des sujets masculins atteints par un certain type de tuberculose.

Publicité
Hubertine Auclert, première suffragiste française, vers 1910.
Hubertine Auclert, première suffragiste française, vers 1910.
© Radio France - BNF, via wikimmedia Commons

Ecouter le second entretien de la nuit avec Janine Mossuz-Lavau.

  • Production : Chloé Leprince
  • Réalisation : Virginie Mourthé
  • Avec la collaboration de Hassane M'Béchour
  • Indexation web : Sandrine England, Documentation Sonore de Radio France
Références

L'équipe

Philippe Garbit
Philippe Garbit
Philippe Garbit
Production
Catherine Liber
Production déléguée
Hassane M'Béchour
Collaboration
Dans l'atelier de restauration de l'Ina, antenne Radio France
Dans l'atelier de restauration de l'Ina, antenne Radio France
Albane Penaranda
Production déléguée
Virginie Mourthé
Réalisation