Vue de la façade de la Cinémathèque Française du Palais de Chaillot à Paris. N°26 de la série "Cinéma", réalisé par Gérard Courant, 21 janvier 1996. - Capture d'écran d'un film de Gérard Courant
Vue de la façade de la Cinémathèque Française du Palais de Chaillot à Paris. N°26 de la série "Cinéma", réalisé par Gérard Courant, 21 janvier 1996. - Capture d'écran d'un film de Gérard Courant
Vue de la façade de la Cinémathèque Française du Palais de Chaillot à Paris. N°26 de la série "Cinéma", réalisé par Gérard Courant, 21 janvier 1996. - Capture d'écran d'un film de Gérard Courant
Publicité
Résumé

Cinémathèque en liberté 5/5 : "Derrière l’ombre, les archives du futur". Dans le 5ème volet de cette série diffusée en juin 1980, il est question du rôle présent et futur de l'institution : garante de la conservation mais aussi lieu d'un art vivant...

avec :

Françoise Jaubert (Collaboratrice d'Henri Langlois (1928-1991)), Gérard Courant (cinéaste), Werner Schroeter, Daniel Toscan du Plantier (Producteur de cinéma).

En savoir plus

En 1980 Chantal de Béchade consacrait une série de 5 émissions à la Cinémathèque française, après avoir raconté dans les 4 premiers épisodes la naissance de l'association, son rôle dans la conservation des films, dans la formation d'une nouvelle génération de cinéastes, et dans la découverte d'une cinématographie venue du monde entier, elle s’interrogeait dans le 5ème et dernier volet sur l'héritage laissé par Henri Langlois, fondateur et âme de l'institution, disparu en 1977.

Au moment de la création de l'association en 1936 le cinéma n'était pas encore considéré par un art, pour beaucoup, et la cinémathèque était d'autant plus forte à ses débuts qu'elle était seule ou presque, à œuvrer pour lui reconnaître ce statut. 

Publicité

La situation était évidemment bien différente en 1980. Quelle mission alors pour l'institution ? Comment faire pour qu'elle soit non seulement garante de la conservation des films mais qu'elle soit aussi un lieu d'épanouissement pour un cinéma en devenir ? Comment être fidèle à l'esprit de Langlois et faire qu'elle soit encore et toujours le lieu d'un art vivant ? Peut-être en faisant une place au cinéma expérimental et à des cinéastes qui ne rentrent pas dans des cases, comme Gérard Courant ou Marcel Hanoun... Selon Gérard Courant, l'un des nombreux intervenants dans ce documentaire :  

Je suis, je pense, un cinéaste différent 'des différents'. Pendant plusieurs années j'ai voyagé et je m'intéressais un peu au cinéma ; un jour j'ai décidé de venir à Paris pour faire des films. Alors en 2 ans et demi j'ai fait 22 films, en super 8, en 16mm, en vidéo. Je fais un film en 35 mm actuellement. Je suis en même temps critique de cinéma, [...] je défends un cinéma d'avant-garde et un cinéma indépendant.

Avec Werner Schroeter, Gérard Legrand, Hubert Astier, Michèle Levieux, Jean-Charles Tacchella, Gérard Courant, Françoise Jaubert, Daniel Toscan du Plantier, Tony Molière, Michel Warren, Guy Lemaître, Yvonne Dornès, Claude Guiget et Claude Nessi

Ecouter le 1er volet, le 2ème, le 3ème, le 4ème

  • Production Chantal de Béchade
  • Réalisation Bruno Sourcis
  • Cinémathèque en liberté 5/5 : Derrière l’ombre, les archives du futur (1ère diffusion : 13/06/1980)
  • Indexation web : Documentation Sonore de Radio France
  • Archive INA-Radio France
Références

L'équipe

Philippe Garbit
Philippe Garbit
Philippe Garbit
Production
Hassane M'Béchour
Collaboration
Dans l'atelier de restauration de l'Ina, antenne Radio France
Dans l'atelier de restauration de l'Ina, antenne Radio France
Albane Penaranda
Production déléguée
Virginie Mourthé
Réalisation
Mathilde Wagman
Production déléguée