Image de la bande-annonce (1941) du film de John Huston, Warner Bros "Le Faucon maltais" avec Humphrey Bogart.
Image de la bande-annonce (1941) du film de John Huston, Warner Bros "Le Faucon maltais" avec Humphrey Bogart.
Image de la bande-annonce (1941) du film de John Huston, Warner Bros "Le Faucon maltais" avec Humphrey Bogart. - Screen capture (The Maltese Falcon DVD, 1941 public domain trailer)
Image de la bande-annonce (1941) du film de John Huston, Warner Bros "Le Faucon maltais" avec Humphrey Bogart. - Screen capture (The Maltese Falcon DVD, 1941 public domain trailer)
Image de la bande-annonce (1941) du film de John Huston, Warner Bros "Le Faucon maltais" avec Humphrey Bogart. - Screen capture (The Maltese Falcon DVD, 1941 public domain trailer)
Publicité
Résumé

On lui doit les romans noirs "La Clé de verre", "Le Faucon maltais". Adaptés au cinéma, ils symbolisent l'âge d'or du cinéma noir hollywoodien. Les "Mardis du cinéma", en 1987, analysaient l’œuvre et la personnalité de l'écrivain Dashiell Hammett, avec des entretiens de Chabrol, Wenders, etc.

avec :

François Guérif (Critique de cinéma, éditeur, historien du polar), Claude Chabrol (réalisateur français (1930-2010)), Wim Wenders (Réalisateur, producteur, scénariste de cinéma et photographe allemand).

En savoir plus

L'émission Les Mardis du cinéma" proposait, en 1987, une thématique sur Dashiel Hammet, l'auteur américain de romans noirs. L'émission Les Mardis du cinéma" proposait, en 1987, une thématique sur Dashiell Hammett, l'auteur américain de romans noirs. Jean Daive avait rencontré des cinéastes, des éditeurs, des écrivains, des critiques, un peintre, parmi eux François Guérif, Wim Wenders, Claude Chabrol, Jacques Monory ou encore Bernard Eisenschitz pour évoquer les spécificités de son œuvre ainsi que ses nombreuses et célèbres adaptations au cinéma.

On peut découvrir la genèse du film Le Faucon Maltais, adapté par John Hudston en 1941, des commentaires sur l'interprétation de Humphrey Bogart qui fut le second choix de la production,  George Raft ayant décliné le rôle. 

Publicité

Claude Chabrol explique qu'il avait des projets d’adaptations de La Moisson rouge, Sang maudit, il disait son admiration pour l'homme et l'oeuvre : 

Il est fragile physiquement mais extraordinairement fort moralement, Dashiell Hammett a envoyé sur les roses la commission McCarthy des activités anti-américaine.

Il ajoute : 

Ses roman sont politiques : il était fortement engagé, on ne peut les comprendre que si l’on sait ce que sont le parti communiste américain, le parti démocrate, ou un libéral aux États-Unis. En effet ces termes ne recouvrent pas les mêmes choses en France... Il a pratiquement cessé d’écrire des ouvrages à partir de 1935-1936. Le New Deal  a fini par mettre en mis un place un système finalement plus proche de ce qu’il espérait... Comme il était une force critique, plutôt qu’apologétique, il était un peu normal qu’il se taise après cela.

Il revient sur son roman préféré de Dashiell Hammett : 

C’est d’une complexité sans nom et en particulier la révélation des rapports profonds entre le masochisme et la fidélité, une notion puissante et vraiment neuve que je n’ai vu nulle part ailleurs, c’est très beau dans 'La clé de verre'.

Cette archive propose de multiples analyses fines des romans et adaptations au cinéma de Dashiell Hammett, avec également une partie consacrée au film de Wim Wenders, sur l'écrivain lui-même, tournée 1981 et intitulé tout simplement Hammett.

  • Production : Par Jean Daive
  • Réalisation : Jean-Claude Loiseau
  • Mardis du cinéma - Dashiell Hammett (1ère diffusion :  03/11/1987)
  • Indexation web : Sandrine England, Documentation Sonore de Radio France
  • Archive Ina-Radio France
Références

L'équipe

Philippe Garbit
Philippe Garbit
Philippe Garbit
Production
Hassane M'Béchour
Collaboration
Dans l'atelier de restauration de l'Ina, antenne Radio France
Dans l'atelier de restauration de l'Ina, antenne Radio France
Albane Penaranda
Production déléguée
Virginie Mourthé
Réalisation
Mathilde Wagman
Production déléguée