Photo datée de 1970 du compositeur allemand Karlheinz Stockhausen (1928-2007) il composa de la musique électronique et de la musique électroacoustique.
Photo datée de 1970 du compositeur allemand Karlheinz Stockhausen (1928-2007) il composa de la musique électronique et de la musique électroacoustique.  ©Getty - Erich Auerbach
Photo datée de 1970 du compositeur allemand Karlheinz Stockhausen (1928-2007) il composa de la musique électronique et de la musique électroacoustique. ©Getty - Erich Auerbach
Photo datée de 1970 du compositeur allemand Karlheinz Stockhausen (1928-2007) il composa de la musique électronique et de la musique électroacoustique. ©Getty - Erich Auerbach
Publicité

Conférence de Karlheinz Stockhausen aux Rencontres internationales d'art contemporain de la Rochelle, diffusée la première fois le 27 août 1974 sur France Culture.

Avec

À la  question, "Quelle place pensez-vous occuper dans l'histoire de la musique ?", que lui posait Télérama en 1983, Karlheinz Stockhausen répondait :

"On retiendra essentiellement ma contribution à la musique électronique. Après des milliers d'années d'expression vocale et instrumentale, j'ai été l'un de ces pionniers qui se sont intéressés à la synthèse du son et à la création d'un nouveau matériau sonore. Cette révolution a été impulsée dans les années 50 et n'a cessé de connaître des sursauts, jusqu'à son utilisation dans la musique pop ou la techno, même si l'usage que l'on en fait est souvent d'une pauvreté absolue. Pendant des années, de 1954 à 1965, j'ai beaucoup réfléchi sur les possibilités de la spatialisation du son. Chaque fois que j'écris une œuvre je m'interroge sur ce qu'elle pourrait apporter de neuf, j'ai toujours essayé d'aller plus loin, de mieux répartir le son, de le faire bouger, en diagonale, verticalement, en spirale, en rotation ; de modifier sa vitesse ; de faire entendre l'inaudible, les consonnes d'un texte, le chuchotement d'un mot, les bruits du corps, le moindre souffle."

Publicité

Stockhausen, nous le retrouvons en 1974, dans une conférence donnée dans le cadre des Rencontres internationales d'art contemporain de La Rochelle, dans laquelle, à partir des notions de son, de bruit, de mouvement, d'espace, et de temps, il exposait avec passion sa conception de ce que pouvait et ne pouvait plus être la musique.

Les illustrations musicales sont extraites de son œuvre Kontakte.

Conférence de Karlheinz Stockhausen aux Rencontres internationales d'art contemporain de la Rochelle, diffusée la première fois le 27 août 1974 sur France Culture.

Stockhausen à l'honneur à la Philharmonie de Paris en 2019.

  • Par l'Office national de radiodiffusion télévision française (ORTF) 
  • Illustrations musicales extraites de son oeuvre : Kontakte
  • Conférence de Stockhausen aux Rencontres internationales d'art contemporain 
  • 1ère diffusion : 27/08/1974
  • Indexation web : Sandrine England, Documentation sonore de Radio France

L'équipe

Philippe Garbit
Philippe Garbit
Philippe Garbit
Production
Hassane M'Béchour
Collaboration
Dans l'atelier de restauration de l'Ina, antenne Radio France
Dans l'atelier de restauration de l'Ina, antenne Radio France
Albane Penaranda
Production déléguée
Virginie Mourthé
Réalisation
Mathilde Wagman
Production déléguée