Andy Warhol Géant - Ouvrage collectif
Andy Warhol Géant - Ouvrage collectif
Andy Warhol Géant - Ouvrage collectif
Publicité
Résumé

Décibels - Andy Warhol (1ère diffusion : 16/11/2006)

avec :

Jacqueline Caux.

En savoir plus

C'est un entretien mené par Jeanne-Martine VACHER avec Jacqueline CAUX, à l'occasion de la sortie de l'ouvrage collectif auquel elle a participé "Andy Warhol géant !"

Jacqueline CAUX aborde la large contribution d'Andy WARHOL à la mise en lumière de l'industrie culturelle ; sa distanciation volontaire de l'expressionnisme ; l'enfance d'Andy WARHOL, ses parents dont l'arrivée à Pittsburgh coïncide avec la grande crise économique de 1929 ; les moqueries dont Andy était l'objet à cause de la danse de Saint Guy dont il était atteint ; son enfance solitaire ; la volonté de son père qu'Andy fasse des études ; sa jeunesse à New-York où il devient un célèbre dessinateur et où sa mère le rejoint ; les influences d'Andy, sa passion pour le travail de Jasper JOHNES dans les années 1960 ; sa rencontre avec le marchand d'art Léo CASTELLI, leurs relations parfois difficiles ; "La Factory" sorte d'usine d'art qu'il créa, dans laquelle il faisait travailler de jeunes artistes ; le plaisir qu'il avait de travailler entouré de gens.

Publicité

Elle poursuit par sa passion pour Maria CALLAS et la façon obsessionnelle "en boucle" dont il l'écoutait ; les icônes américaines qu'il adulait et peignait ; ses propos sur la mort qui l'obsédait ; il considérait que "la mort était toujours présente dans ses oeuvres" ; son admiration pour Walt Disney et ses films, notamment "Blanche Neige" ; le livre qu'il réalisa avec sa mère "A la recherche du shoe perdu" ; les personnalités qu'il fréquentait à l'époque, notamment John CALE et le compositeur La Monte YOUNG

Jacqueline CAUX nous parle du rapport à l'argent d'Andy WARHOL et sur sa contestation de l'objet unique en matière d'art, lui qui préférait travailler sur les séries ; d'une éventuelle inspiration d'Andy WARHOL de la philosophie zen et orientale ; le rapport entre Andy WARHOL et le dinéaste d'avant-garde Jonas MEKAS ; les circonstances de l'attentat de Valérie SOLANAS contre lui en 1968 et la réaction d'Andy WARHOL par la suite ; la rupture que marque cet attentat ; le lien avec Léonard de VINCI concernant le rapport de l'artiste avec son commanditaire.

Elle termine par le catholicisme d'Andy et de sa pratique religieuse quotidienne avec sa mère qui resteront longtemps secrets ; les rapports parfois difficiles qu'il entretenait avec Lou REED et John CALE à propos de leur album d'hommage envers lui "Songs for Drella". Andy WARHOL parle de sa passion pour le coca-cola, de sa collection des anciennes bouteilles de coca, de son aspect démocratique et accessible à tous sachant que tout le monde peut s'acheter une bouteille de coca .

Nous entendrons ensuite la chanteuse NICO parler de la personnalité d'Andy WARHOL, de sa mort et de son enterrement (Archive INA - extrait de l'émission "Les Chemins de la Connaissance" FC).

  • Par Jeanne Martine Vacher
  • Avec Jacqueline Caux, Andy Warhol et Nico (chanteuse)
  • Réalisation Olivier Guérin
  • 1ère diffusion : 16/11/2006
Références

L'équipe

Philippe Garbit
Philippe Garbit
Philippe Garbit
Production
Hassane M'Béchour
Collaboration
Dans l'atelier de restauration de l'Ina, antenne Radio France
Dans l'atelier de restauration de l'Ina, antenne Radio France
Albane Penaranda
Production déléguée
Virginie Mourthé
Réalisation
Mathilde Wagman
Production déléguée