Manuel d'obstétrique pour sage-femme, 1910.
Manuel d'obstétrique pour sage-femme, 1910.
Manuel d'obstétrique pour sage-femme, 1910. - U.S. National Library of Medicine via Flickr
Manuel d'obstétrique pour sage-femme, 1910. - U.S. National Library of Medicine via Flickr
Manuel d'obstétrique pour sage-femme, 1910. - U.S. National Library of Medicine via Flickr
Publicité
Résumé

En 1982, dans "La matinée des autres", Martine Baude s'était intéressée aux rituels et croyances qui entourent la naissance en interrogeant des ethnologues, des psychanalystes, des médecins. L'émission était intitulée : "Placenta : Le compagnon des profondeurs".

avec :

Nicole Belmont (Anthropologue française), Bernard This (psychiatre et psychanalyste, est l'un des fondateurs du GRENN (Groupe de recherche et d'étude sur la naissance et le nouveau-né) et des « Cahiers du nouveau-né »), Germaine Dieterlen (Ethnologue française (1903-1999)), Michel Odent.

En savoir plus

En 1982, Martine Baude était allée à la rencontre de savants, d'ethnologues, de médecins, de psychanalystes, pour analyser les rituels et les croyances qui entouraient la naissance. L'obstétricien Michel Odent, le psychanalyste Bernard This, les ethnologues et anthropologues Nicole Belmont et Germaine Dieterlen s'étaient particulièrement intéressés au placenta, "le compagnon des profondeurs"…

Planche anatomique ca 1690.
Planche anatomique ca 1690.
- National Library of Medicine via Flickr

Bernard This soulignait :

Publicité

La naissance est une coupure qui est portée sur le cordon ombilical et qui sépare l'enfant non pas de sa mère […] mais de son cordon ombilical. En réalité cette coupure sépare l'enfant qui vient de naître de cette part de lui-même qui est son placenta. Ce qu'il a à perdre, ce qui est la condition de la vie, pour qu'il puisse pousser son premier cri, s'exprimer à l'air libre, respirer et donc vivre, la condition c'est qu'il perde ses membranes, le liquide amniotique, et son placenta, le double, le compagnon obscur des profondeurs, plakous en grec, cet organe plaqué au fond de l'utérus maternel qui ressemble à une sorte de béret basque…

L'émission abordait l'oubli du placenta dans nos sociétés modernes. Elle revenait sur la place du placenta chez les Dogons en Afrique : il était considéré comme le jumeau immortel de l'enfant. Les ethnologues évoquaient également la place du cordon ombilical dans le folklore français, il jouait, en effet, dans certains cas, un rôle protecteur pour l'enfant.

  • Par Martine Baude - Réalisation Bernard Saxel
  • 1ère diffusion : 22/06/1982 - La matinée des autres - Placenta : Le compagnon des profondeurs 
  • Indexation web : Sandrine England, Documentation Sonore de Radio France
  • Archive INA-Radio France
Références

L'équipe

Philippe Garbit
Philippe Garbit
Philippe Garbit
Production
Christine Goémé
Production déléguée
Hassane M'Béchour
Collaboration
Dans l'atelier de restauration de l'Ina, antenne Radio France
Dans l'atelier de restauration de l'Ina, antenne Radio France
Albane Penaranda
Production déléguée
Virginie Mourthé
Réalisation