Vincent Gauthier et Marie Rivière dans "Le Rayon vert" d'Eric Rohmer, Les films du losange
Vincent Gauthier et Marie Rivière dans "Le Rayon vert" d'Eric Rohmer, Les films du losange
Vincent Gauthier et Marie Rivière dans "Le Rayon vert" d'Eric Rohmer, Les films du losange
Vincent Gauthier et Marie Rivière dans "Le Rayon vert" d'Eric Rohmer, Les films du losange
Vincent Gauthier et Marie Rivière dans "Le Rayon vert" d'Eric Rohmer, Les films du losange
Publicité
Résumé

Pour "Microfilms", Eric Rohmer s’entretenait avec Serge Daney à propos du film "Le Rayon vert". Une histoire inspirée par un roman de Jules Verne. Cinquième du cycle "Comédies et Proverbes", primé Lion d'Or au Festival de Venise, le film connut un succès populaire.

avec :

Eric Rohmer.

En savoir plus

"Ah ! Que le temps vienne, où les cœurs s’éprennent !", cette citation d’Arthur Rimbaud, en exergue du film Le Rayon vert, annonçait l'errance solitaire de Delphine, pendant ses vacances d'été. "Lorsque l'on voit le rayon vert, écrivait Jules Verne, "on est capable de voir dans son cœur et celui des autres". Ce quatorzième long-métrage était tourné avec une équipe réduite pour suivre Delphine, jouée par Marie Rivière, à la campagne, à la montagne et enfin à Biarritz, devant la Chambre d'Amour. Eric Rohmer avait fait confiance au hasard pour les personnages secondaires et laissé une grande liberté d'improvisation aux comédiens.

Dans Le Rayon vert,  il y a un côté magique qui compense le côté terre à terre.

Publicité

Je n’aime pas les films qui n’ont pas de fin…ni ceux qui ont une fin trop précise, il faut un petit mystère.

Le film avait été diffusé sur Canal Plus avant sa sortie au cinéma. Eric Rohmer se réjouissait de constater que cela n'avait pas réduit le nombre de spectateurs en salles. 

Mes maîtres en cinéma ont pensé tous les deux que l’avenir était dans la télévision. Rossellini et Renoir, ce sont deux cinéastes qui sont absolument modernes, pour reprendre un mot de Rimbaud.

Eric Rohmer regrettait le manque de création à la télévision, estimant que les cinéastes devraient s’emparer de la télévision comme la Nouvelle Vague s’était emparée du cinéma. Il désirait que les jeunes ne boudent pas la télévision et qu'il y ait "plus de va-et-vient entre le cinéma et la télévision". 

A propos de sa manière de composer ses films, il dit :

Quand je compose mes films, je commence par le début, puis la fin, puis le milieu. L’idée du Rayon vert est venue tout de suite.

On ne peut pas parler du contenu du film sans parler de sa forme.

  • Par Serge Daney 
  • Réalisation : Pierrette Perrono
  • Microfilms - Eric Rohmer pour "Le Rayon vert" (1ère diffusion : 07/09/1986)
  • Indexation web : Véronique Vecten, Documentation Sonore de Radio France
  • Archive Ina-Radio France
Références

L'équipe

Philippe Garbit
Philippe Garbit
Philippe Garbit
Production
Hassane M'Béchour
Collaboration
Dans l'atelier de restauration de l'Ina, antenne Radio France
Dans l'atelier de restauration de l'Ina, antenne Radio France
Albane Penaranda
Production déléguée
Virginie Mourthé
Réalisation
Mathilde Wagman
Production déléguée