L'écrivain Paul Féval, (1816-1887), photographié par Nadar.
L'écrivain Paul Féval, (1816-1887), photographié par Nadar.
 L'écrivain Paul Féval, (1816-1887), photographié par Nadar.  - Domaine Public, Gallica, BNF
L'écrivain Paul Féval, (1816-1887), photographié par Nadar. - Domaine Public, Gallica, BNF
L'écrivain Paul Féval, (1816-1887), photographié par Nadar. - Domaine Public, Gallica, BNF
Publicité
Résumé

La Nuit des Feuilletons 2/2 - Entretien 2/4 avec Félicité de Rivasson. Deuxième entretien de cette nuit avec Félicité de Rivasson, professeure et doctorante elle rédige une thèse sur Paul Féval, romancier-feuilletoniste du 19ème siècle, auteur du roman de cape et d'épée, "Le Bossu".

En savoir plus

Pour cette deuxième nuit, grâce à Luce Roudier, Félicité de Rivasson et Marie Palewska, Michel Zévaco (et ses Pardaillan), Paul Féval (son Bossu, et ses Mystères de Londres) et Paul d’Ivoi (et ses 5 sous de Lavarède), n’auront plus de secrets pour nous… ou mieux : ces secrets nous  rendront encore plus désireux de lire et relire cette littérature  populaire.

Deuxième entretien pour cette nuit "spéciale feuilletons" avec Félicité de Rivasson, professeure et doctorante elle rédige une thèse sur Paul Féval, écrivain surtout connu pour son roman de cape et d'épée, Le Bossu. Romancier-feuilletoniste du 19ème siècle, Paul Féval a essayé de sortir du feuilleton mais n’a pas réussi. Le feuilleton est, en effet, mal perçu à ses débuts, en 1836, il est considéré comme trop populaire, par Sainte-Beuve, notamment qui parle de "littérature industrielle". 

Publicité

Le premier grand succès de Paul Féval ce sont Les Mystères de Londres, en 1844 qui devaient rivaliser avec Les Mystères de Paris d'Eugène Sue. 

Pourquoi Féval a-t-il perdu de sa notoriété à notre époque ? Félicité de Rivasson considère qu'il est trop injustement oublié, mais explique cela en partie par ses positions politiques conservatrices : 

Il a eu énormément de succès de son vivant dès 1944. Mais en 1876 il a publié dans les journaux une lettre annonçant sa conversion au catholicisme. Il se coupe alors d'un grand nombre de ses amis et d’une partie du public. Il rachète toutes ses œuvres pour les réécrire dans un sens plus conforme à la morale catholique. 

  • Production : Philippe Garbit 
  • Réalisation : Virginie Mourthé 
  • Avec la collaboration de Hassane M'Béchour 
  • Indexation web : Sandrine England, Documentation Sonore de Radio France
  • La Nuit des Feuilletons 2/2 - Entretien 2/4 avec Félicité de Rivasson (1ère diffusion : 29/12/2019)

En savoir plus : Luce Roudier : "La passion pour la liberté de Michel Zévaco s'exprime à travers Pardaillan qui disait : Mon maître c'est moi !"

En savoir plus : Marie Palewska : "Paul d’Ivoi qui a été éclipsé par Jules Verne est très injustement oublié aujourd’hui"

En savoir plus : La Nuit des Feuilletons 2/2 - Entretien 4/4 avec Luce Roudier (1ère diffusion : 05/01/2020)

Références

L'équipe

Philippe Garbit
Philippe Garbit
Philippe Garbit
Production
Hassane M'Béchour
Collaboration
Dans l'atelier de restauration de l'Ina, antenne Radio France
Dans l'atelier de restauration de l'Ina, antenne Radio France
Albane Penaranda
Production déléguée
Virginie Mourthé
Réalisation
Mathilde Wagman
Production déléguée