François Bayle et son acousmonium, studio 104, Maison de la Radio, Paris.
François Bayle et son acousmonium, studio 104, Maison de la Radio, Paris.
François Bayle et son acousmonium, studio 104, Maison de la Radio, Paris.
Publicité
Résumé

François Bayle revient sur sa formation en autodidacte, ses années passées à la tête du GRM et les travaux qu’il y a menés. Il nous invite à l’écoute d’un extrait d’une de ses pièces et nous amène au pays des mots avec Bernard Noël, Merleau-Ponty et Bachelard. Entretien 2/3 par Albane Penaranda.

avec :

François Bayle (Compositeur, créateur et ancien directeur du Groupe de recherche musicale (GRM)).

En savoir plus

François Bayle est un autodidacte en musique mais depuis l’enfance, il a développé une perception auditive très aiguë. A Madagascar d’abord où il grandit, il est à l’écoute des effets atmosphériques, des animaux, d’une nature où "le moindre froissement est peut-être celui d’un serpent, d’un scorpion". A Bordeaux ensuite où, responsable de la discothèque de son pensionnat, il assiste à l’avènement du microsillon, du 33 tours. 

L’écoute, l’écoute attentive est au centre de sa démarche et l’acousmonium, mis au point au GRM au milieu des années 70 en est une brillante illustration :

Publicité

C’est un outil pour entendre sans voir, qui consiste à offrir un espace auditif aussi riche que celui de l’orchestre, c’est donc l’idée d’un orchestre de haut-parleurs.

François Bayle nous propose ce soir un extrait de sa pièce Son vitesse lumière, avec "Voyage au centre de la tête", agrémenté de textes lus d’Henri Michaux, de Bernard Noël, et la voix de Karlheinz Stockhausen, il nous offre un véritable "tapis bariolé pour une expérience vraiment radiophonique".

Enfin, autres choix avec d’autres mondes que le sien "mais qui fouillent l’imaginaire autant que la musique" à travers Bernard Noël, Merleau-Ponty et Gaston Bachelard, car François Bayle croit aussi aux mots : "Je pense que la poésie est musique et la musique est poésie".

Ecouter la 1ère partie de l'entretien, la dernière.

Pour prolonger l’écoute : Magison, label & studio fondé par François Bayle en 1991 pour l'édition et la diffusion de son travail de recherche sonore et acousmatique.

  • Production : Albane Penaranda 
  • Réalisation : Véronique Lamendour
  • Avec la collaboration de Hassane M'Béchour
  • Indexation web : Odile Joëssel, Documentation sonore de Radio France
Références

L'équipe

Philippe Garbit
Philippe Garbit
Philippe Garbit
Production
Hassane M'Béchour
Collaboration
Dans l'atelier de restauration de l'Ina, antenne Radio France
Dans l'atelier de restauration de l'Ina, antenne Radio France
Albane Penaranda
Production déléguée
Virginie Mourthé
Réalisation
Mathilde Wagman
Production déléguée