Plaque de la place Marcel Aymé à Montmartre, Paris. ©AFP - Frédéric Soreau, photononstop
Plaque de la place Marcel Aymé à Montmartre, Paris. ©AFP - Frédéric Soreau, photononstop
Plaque de la place Marcel Aymé à Montmartre, Paris. ©AFP - Frédéric Soreau, photononstop
Publicité
Résumé

En 1970, dans l'émission "Bonnes nouvelles, grands comédiens", Françoise Christophe lisait "Le vin de Paris" de Marcel Aymé. Cette émission a été diffusée pour la première fois le 19 septembre 1970.

En savoir plus

« L'homme qui prenait son beau père pour une bouteille de vin ». Ainsi pourrait on résumer le sujet de la nouvelle de Marcel Aymé intitulée Le vin de Paris, parue chez Gallimard en 1947 dans un recueil auquel elle donna son titre. Marcel Aymé y fait preuve de la liberté de ton qui le caractérise. Ainsi le narrateur semble-t-il un temps se lasser de son premier sujet, et d'en changer en cours de route, avant, de retomber in extremis sur ses pattes. Mais c'est surtout son goût de la langue parlée et de la poésie argotique qui y font merveille. « Je suis trop enfoncé dans le présent, nous dit par exemple celui qui conte l’histoire. Il y a de certaines ondes traversières qui me déposent dans l'arrière tête des scories d'époque ».

Le 19 septembre 1970, Françoise Christophe, qui avait joué Marcel Aymé plusieurs fois, dans une adaptation de La belle image pour le cinéma, ou encore au théâtre dans les Maxibules, choisissait ce texte pour l'émission de Patrice Galbeau « Bonnes Nouvelles, grands comédiens ». Elle savait faire entendre, de sa gouaille charmante, la saveur de ces mots.

Publicité
  • Par Patrice Galbeau - Avec Françoise Christophe
  • Réalisation Bronislaw Horowicz
  • Bonnes nouvelles, grands comédiens - "Le vin de Paris" de Marcel Aymé (1ère diffusion : 10/09/1970)
  • Archive Ina-Radio France
Références

L'équipe

Philippe Garbit
Philippe Garbit
Philippe Garbit
Production
Hassane M'Béchour
Collaboration
Dans l'atelier de restauration de l'Ina, antenne Radio France
Dans l'atelier de restauration de l'Ina, antenne Radio France
Albane Penaranda
Production déléguée
Virginie Mourthé
Réalisation
Mathilde Wagman
Production déléguée