Little Red Haired Girl. Private Collection.
Little Red Haired Girl. Private Collection.
Little Red Haired Girl. Private Collection.  ©Getty - by Fine Art Images/Heritage Images/Gettymages)
Little Red Haired Girl. Private Collection. ©Getty - by Fine Art Images/Heritage Images/Gettymages)
Little Red Haired Girl. Private Collection. ©Getty - by Fine Art Images/Heritage Images/Gettymages)
Publicité
Résumé

Au micro de Roger Vrigny, Germaine Beaumont, romancière, journaliste, femme de radio (on lui doit les célèbres "Maîtres du mystère) se confiait sur sa vie toute consacrée à la littérature. Le métier d'écrivain : Propos de Germaine Beaumont 1/2 (1ère diffusion : du 27 au 29/01/1964).

avec :

Germaine Beaumont.

En savoir plus

Diffusion de l'émission "Le métier d'écrivain : Entretiens avec Germaine Beaumont", une série en cinq épisodes, dont on écoute les trois premiers volets.

Au micro de Roger Vrigny, Germaine Beaumont, romancière, journaliste, femme de radio (on lui doit les célèbres "Maîtres du mystère") se confiait sur sa vie toute consacrée à la littérature.

Publicité

En début d'entretien, elle explique son malaise à évoquer ses souvenirs littéraires, car elle n'a jamais songé à se confier sur sa vie personnelle, et sa vie littéraire est aussi sa vie privée, les deux se confondent chez elle depuis toujours : 

Je suis un animal littéraire, lorsqu'on s'incorpore à ce degré à ce qu'on aime le mieux, on finit par vivre presque animalement, parce qu'on vit instinctivement.

Elle raconte ses premières fois en écriture, les poèmes d'Henri Barbusse, un ami de sa mère, et se souvient avec humour et respect de la romancière qu'elle aimait enfant, Zénaide Fleuriot, "la seule femme qui, écrivant pour les enfants, était dénuée de sadisme".

Revenant à sa jeunesse quand elle traduisait beaucoup d'auteurs anglais pour son plaisir, elle se souvient de ses difficultés à écrire : 

Vous vous rendez compte quand on ne peut pas écrire parce qu'on veut écrire vite. C'est la paralysie de l'impatience, non ? Les idées parfois bousculent les mots, et on ne veut pas perdre une idée, et on ne trouve pas toujours le mot. C'est terrible.... La première chose que j'ai sévèrement éliminé c'est l'adjectif, c'est incroyable ce qu'on accumule d'adjectifs quand on est jeune. J'étais un véritable dictionnaire d'adjectifs, et tous ravissants, une horreur ! Tout ce qui alourdit le style, tout ce qui l'abîme, tout ce qui l'enjolive.

  • Production : Roger Vrigny
  • Le métier d'écrivain : Propos de Germaine Beaumont 1/2 (1ère diffusion : du 27 au 29/01/1964)
  • Indexation web : Sandrine England, Documentation sonore de Radio France
  • Archive Ina-Radio France
Références

L'équipe

Philippe Garbit
Philippe Garbit
Philippe Garbit
Production
Hassane M'Béchour
Collaboration
Dans l'atelier de restauration de l'Ina, antenne Radio France
Dans l'atelier de restauration de l'Ina, antenne Radio France
Albane Penaranda
Production déléguée
Virginie Mourthé
Réalisation
Mathilde Wagman
Production déléguée