"Si je devais", recueil de chroniques de Germaine Beaumont (éditions Le Dilettante) - (éditions Le Dilettante)
"Si je devais", recueil de chroniques de Germaine Beaumont (éditions Le Dilettante) - (éditions Le Dilettante)
"Si je devais", recueil de chroniques de Germaine Beaumont (éditions Le Dilettante) - (éditions Le Dilettante)
Publicité
Résumé

La Nuit Germaine Beaumont - Entretien 2/3 avec Hélène Fau. La productrice de radio Germaine Beaumont (on lui doit "Les Maîtres du Mystère") était surtout romancière, et journaliste, et membre du Prix Fémina, et tant d’autres choses encore… Cette nuit d'archives lui est consacrée.

En savoir plus

Germaine Beaumont ? La Germaine Beaumont ? celle des Maîtres du Mystère , celle qui, "en compagnie de Pierre Billard a choisi pour vous cette semaine..." ?

Celle-là même !

Publicité

La voici, pour quelques heures, l’héroïne d’une Nuit spéciale , et c’est Hélène Fau, grande admiratrice de l’œuvre de cette femme de lettres mal connue dont une partie des romans est heureusement à notre disposition, grâce aux Éditions Omnibus, qui est notre guide.

Elle évoque son enfance, son adolescence passée en Angleterre et sa découverte des grands auteurs anglo-saxons (ce qui l’amènera plus tard à  traduire Virginia Woolf, Truman Capote, mais aussi une certaine Mary  Westmacott…), son amitié avec Colette (qui la fait entrer dans le  journalisme), ses deux mariages, son caractère, et, bien sûr, son œuvre.

Hélène Fau analyse le rapport de Germaine Beaumont avec le féminisme des années 70, un rapport critique, pour celle qui pensait que "les femmes qui ont voulu se libérer l'ont toujours fait, comme sa mère et Colette" :  

Pour Germaine Beaumont, la femme moderne a troqué son corset contre un corset invisible mais qui l'entrave tout autant et contre lequel elle ne peut pas lutter : sa condition. Elle se retrouve salariée et femme au foyer en même temps puisqu'elle continue à assumer la charge des enfants... Elle a un regard qui n'est pas aussi tranché que celui auquel on pourrait s'attendre, elle est beaucoup plus subtile.[...] Elle rejoint Virginia Woolf, "Une chambre à soi" c'est l'éloge de la femme seule qui fait ce qu'elle a à faire et qui n'a pas la charge d'une famille ou d'un mari."

  • Par Philippe Garbit
  • Réalisation : Virginie Mourthé avec la collaboration de Hassane M'Béchour   
  • Indexation web : Sandrine England, Documentation de Radio France
  • La Nuit Germaine Beaumont - Entretien 2/3 avec Hélène Fau (1ère diffusion : 29/03/2015)
Références

L'équipe

Philippe Garbit
Philippe Garbit
Philippe Garbit
Production
Hassane M'Béchour
Collaboration
Dans l'atelier de restauration de l'Ina, antenne Radio France
Dans l'atelier de restauration de l'Ina, antenne Radio France
Albane Penaranda
Production déléguée
Virginie Mourthé
Réalisation
Mathilde Wagman
Production déléguée