Alfred Hitchcock et Ingrid Bergman sur le tournage des "Amants du Capricorne" (1949).
Alfred Hitchcock et Ingrid Bergman sur le tournage des "Amants du Capricorne" (1949).
Alfred Hitchcock et Ingrid Bergman sur le tournage des "Amants du Capricorne" (1949). ©Getty - Transatlantic Pictures/Warner Bros./Sunset Boulevard/Corbis via Getty Images
Alfred Hitchcock et Ingrid Bergman sur le tournage des "Amants du Capricorne" (1949). ©Getty - Transatlantic Pictures/Warner Bros./Sunset Boulevard/Corbis via Getty Images
Alfred Hitchcock et Ingrid Bergman sur le tournage des "Amants du Capricorne" (1949). ©Getty - Transatlantic Pictures/Warner Bros./Sunset Boulevard/Corbis via Getty Images
Publicité
Résumé

En 1962, deux cinéastes se rencontrent : Alfred Hitchcock donne un long entretien à François Truffaut. En 1999 cet entretien est diffusé en 25 épisodes sur France Culture. Dans le seizième épisode, Hitchcock évoque ses films "Les Amants du Capricorne" et "La Corde".

avec :

François Truffaut, Alfred Hitchcock.

En savoir plus

En 1962, François Truffaut envoyait une lettre à Alfred Hitchcock pour lui proposer une série d'entretiens. Enregistrés sur magnétophone avec Helen Scott à la traduction, ces entretiens Hitchcock/Truffaut commencent en août 1962, alors qu'Hitchcock vient de terminer Les Oiseaux.

Ils seront la base du célèbre livre le "Hitchbook" qui paraitra en 1966. En 1999, Serge Toubiana et Nicolas Saada proposent de faire entendre sur France Culture ces entretiens découpés en 25 épisodes.

Publicité

Dans le seizième épisode des entretiens Hitchcock/Truffaut, il est question du film Les Amants du Capricorne, tourné en 1949, sous-estimé par beaucoup, et par Hitchcock lui-même. Il s'en explique à François Truffaut, "sans Ingrid Bergman, je n'aurais pas tourné "Les Amants du Capricorne". A cette époque Ingrid Bergman était la plus grande vedette en Amérique. Il y avait une grande concurrence pour l'avoir dans un film. J'ai fait l'erreur de penser qu'obtenir Bergman était la chose la plus importante. Ma logique était puérile".

Sans Ingrid Bergman, je n'aurais pas tourné "Les Amants du Capricorne"

Il poursuit, "le grand problème des "Amants du capricorne" c'est qu'il n'était ni un film à suspense, ni un thriller, il fallait attendre 105 minutes pour avoir un premier frisson. (...) J'ai eu honte d'avoir touché un salaire très important pour ce film".

Alfred Hitchcock évoque également dans cet entretien La Corde réalisé en 1948 et le cinéaste français Jean Renoir, posant la question suivante à François Truffaut, (quelque peu embarrassé pour répondre) : "pourquoi est-ce que Renoir n'arrive pas à raconter une histoire ? Je l'ai toujours trouvé très vague".

  • Production : Serge Toubiana et Nicolas Saada
  • Entretiens avec Alfred Hitchcock par François Truffaut, 16/25 - Traduction : Helen Scott
  • Enregistrement 13 au 20 août 1962 - 1ère diffusion : 25/10/1999
  • Rédaction web : Anne de Biran et Sandrine England, Documentation sonore de Radio France
Références

L'équipe

Antoine Dhulster
Production déléguée
Hassane M'Béchour
Collaboration
Virginie Mourthé
Réalisation
Anne de Biran
Collaboration
Dans l'atelier de restauration de l'Ina, antenne Radio France
Dans l'atelier de restauration de l'Ina, antenne Radio France
Albane Penaranda
Production déléguée
Mathias Le Gargasson
Production déléguée