Portrait de l'écrivain René Maran en 1930. - Agence de presse Meurisse-Bibliothèque nationale de France, Domaine public
Portrait de l'écrivain René Maran en 1930. - Agence de presse Meurisse-Bibliothèque nationale de France, Domaine public
Portrait de l'écrivain René Maran en 1930. - Agence de presse Meurisse-Bibliothèque nationale de France, Domaine public
Publicité
Résumé

René Maran, premier écrivain noir à recevoir le prix Goncourt en 1921, est un peu oublié de notre mémoire littéraire. Cette émission de 1960 lui rendait un hommage appuyé et est l'occasion d'entrevoir ce qu'il a apporté à la culture noire et en quoi il fut un précurseur.

avec :

Aimé Césaire (écrivain), Édouard Glissant (Écrivain, poète et philosophe).

En savoir plus

Le 9 mai 1960 on apprend la mort de l'écrivain et poète René Maran né à la Martinique de parents guyanais, l'un des premiers écrivains non blanc à avoir été reconnu dans la France métropolitaine. En 1921, il obtient le Prix Goncourt pour son roman poétique Batouala, devenant ainsi le premier écrivain français noir récompensé.

"Hommage à René Maran" est une émission spéciale de la Radio Diffusion d'Outre-Mer que Léon-Gontran Damas consacre à la mémoire de cet écrivain et diffusée un mois après son décès. On y entend les témoignages des grandes voix de la littérature et des intellectuels noirs de langue française comme Alioune Diop, Aimé Césaire, Edouard Glissant, Guy Tirolien.

Publicité

Ils disent combien René Maran a compté dans la prise en compte de la parole noire. Ayant fréquenté les apôtres de la négritude, il s'en est pour autant tenu éloigné, défendant une position moins radicale. Il n'en reste pas moins que René Maran, pour tous, a été le premier à porter l'attention du public de la Métropole sur le problème du monde noir qui jusqu'alors était ignoré voire méprisé. Jusqu'à lui, "on avait considéré les Noirs comme des joueurs de tam-tam" selon Aimé Césaire, et d'ajouter que, lui, le premier "révélait que l'homme noir est porteur de toute la civilisation".

  • Par Léon-Gontran Damas et la SORAFOM (SORAF)
  • Avec Alioune Diop, Aimé Césaire, Gisèle Baka, Paul Niger, Edouard Glissant, Guy Tirolien et Léon-Gontran Damas
  • Hommage à René Maran, 3ème partie (1ère diffusion : 01/06/1960 )
  • Archive Ina-Radio France
Références

L'équipe

Mathias Le Gargasson
Production déléguée
Hassane M'Béchour
Collaboration
Virginie Mourthé
Réalisation
Antoine Dhulster
Production déléguée
Anne de Biran
Anne de Biran
Anne de Biran
Collaboration