Coffret DVD de Kiyoshi Kurosawa
Coffret DVD de Kiyoshi Kurosawa
Coffret DVD de Kiyoshi Kurosawa
Coffret DVD de Kiyoshi Kurosawa
Coffret DVD de Kiyoshi Kurosawa
Publicité
Résumé

En 2011, Laure Adler recevait Kiyoshi Kurosawa dans "Hors-champs" et il y était bien évidemment question de fantômes. L'horreur, le fantastique, le surnaturel, c'est la soupe primordiale du cinéma de Kiyoshi Kurosawa.

En savoir plus

En bon représentant de "L'école super 8", une génération de cinéastes venant après celle de La Nouvelle Vague du cinéma japonais, Kiyoshi Kurosawa s'est nourri des films de séries B, de ceux la tradition "Kaidan" du cinéma japonais, et des films de genre américains de Richard Fleischer, Don Siegel, Sam Peckinpah, Tobe Hooper ou John Carpenter. L'horreur, le fantastique, le surnaturel, c'est la soupe primordiale du cinéma de Kiyoshi Kurosawa, qui depuis Cure, Charisma, Kaïro, Jellyfish et Vers l'autre rive s'est taillé une réputation internationale.

Interrogé sur les revenants qui peuplent ses films, Kiyoshi Kurosawa déclarait récemment :

Publicité

"S’il y a souvent des fantômes dans mes films, c’est d’une part parce qu’ils sont une représentation aisément compréhensible de la mort, et d’autre part parce qu’ils permettent de rendre le passé visible dans le présent. Toutefois, la vraie raison de mon attachement aux fantômes est la suivante : j’ai du mal à croire que les morts soient totalement dénués de substance et n’aient aucune relation avec nous autres vivants. (...) L’idée que l’esprit est réduit à néant dès lors que le corps disparaît me semble bien trop simpliste".

  • Production : Laure Adler
  • Réalisation : Brigitte Bouvier et Didier Lagarde
  • Hors champs - Kiyoshi Kurosawa
  • 1ère diffusion : 27/04/2011
Références

L'équipe

Philippe Garbit
Philippe Garbit
Philippe Garbit
Production
Hassane M'Béchour
Collaboration
Dans l'atelier de restauration de l'Ina, antenne Radio France
Dans l'atelier de restauration de l'Ina, antenne Radio France
Albane Penaranda
Production déléguée
Virginie Mourthé
Réalisation
Mathilde Wagman
Production déléguée