Sergio Leone sur le tournage de "Il était une fois la révolution" de Sergio Leone, 1971
Sergio Leone sur le tournage de "Il était une fois la révolution" de Sergio Leone, 1971
Sergio Leone sur le tournage de "Il était une fois la révolution" de Sergio Leone, 1971 - Fondazione Cineteca di Bologna - Fondo Angelo Novi
Sergio Leone sur le tournage de "Il était une fois la révolution" de Sergio Leone, 1971 - Fondazione Cineteca di Bologna - Fondo Angelo Novi
Sergio Leone sur le tournage de "Il était une fois la révolution" de Sergio Leone, 1971 - Fondazione Cineteca di Bologna - Fondo Angelo Novi
Publicité
Résumé

A l'occasion de l'exposition 'Il était une fois Sergio Leone' à la Cinémathèque française, Gian Luca Farinelli et Frédéric Bonnaud nous accompagnent tout au long de cette Nuit, pour nous éclairer sur l'œuvre et la personnalité de Sergio Leone. Entretien 2/3 par Albane Penaranda.

avec :

Gian Luca Farinelli (Directeur de la Cinémathèque de Bologne et du Festival Il Cinema Ritrovato.), Frédéric Bonnaud (Directeur général de la Cinémathèque française.).

En savoir plus

C'est dans le cinéma de Sergio Leone que nous plonge cette Nuit, à l'écoute d'émissions d'hier qui lui étaient consacrées et par la voix de Leone lui-même, présent dans la plupart de ces archives.

Si aujourd'hui, près de trente ans après sa disparition, Sergio Leone est enfin reconnu, il a longtemps été un cinéaste très sous-estimé. Avec cette Nuit, nous essayons de comprendre comment le mépris qui avait accueilli ses premiers westerns "made in Italy" a fait place au respect qu'impose l'œuvre d'un véritable auteur ; comment Leone est devenu partout une référence, pour ses pairs et pour les cinéphiles, comme pour le grand public, en ne signant que sept films et comment ces films ont marqué durablement notre imaginaire 

Publicité

Gian Luca Farinelli, directeur de la Cinémathèque de Bologne et commissaire général de l'exposition Il était une fois Sergio Leone, et le directeur de la Cinémathèque française, Frédéric Bonnaud, nous accompagnent tout au long de cette Nuit, pour nous éclairer sur l'œuvre et la personnalité de Sergio Leone.

Frédéric Bonnaud à propos de Il était une fois en Amérique "immense chef-d'œuvre, son très très grand film qui est un film culte pour des millions de gens" :

'Il était une fois en Amérique' c'est un film plus grand que le cinéma, c'est à dire qui excède les capacités du cinéma. Mais ce qui est très touchant aussi c'est que c'est un film comme si la bataille de Waterloo était racontée par la cantinière ou par le petit tambour... c'est à dire que c'est la grande histoire racontée par un figurant. [...] Il fait son grand film, sa très grande œuvre sur un destin d'un tout petit bonhomme qui serait au huitième plan de la photographie.

Gian Luca Farinelli revient sur la fascination de Sergio Leone pour le cinéma américain. Il rappelle que Leone était né en 29, année de la crise et année de l'arrivée du cinéma sonore en Italie, qu'il a connu l'âge d'or du cinéma hollywoodien en salle dont il a été privé ensuite durant les années du fascisme :

Pour un Européen de son âge, les États-Unis étaient le paradis et le cinéma était plus que le paradis. Dans une très belle interview qu'il a fait à la Cinémathèque française, quelqu'un lui demande pourquoi vous ne faites pas de films sur l'Italie, il répond 'peut-être que quand l'Italie sera grand comme les États-Unis je ferai des films sur l'Italie'. Et bien évidemment il n'a aucune envie de le faire. Cette dimension d'enfant, de rêveur, c'est l'essentiel pour comprendre Sergio Leone.

Pour Frédéric Bonnaud, Sergio Leone est "un des meilleurs récepteurs du cinéma américain" :

Sergio Leone a été un des meilleurs spectateurs des produits qui sortaient de l'usine à rêves. Parce que le cinéma américain a eu cette particularité, c'était un cinéma qui pouvait ne pas être ambitieux mais dont la manufacture, dont la fabrication déjà était fascinante, pour quasiment le moindre de ses produits.

Pour prolonger, visite de l'exposition Il était une fois Sergio Leone avec Antoine Guillot dans "Plan Large"

  • Par Albane Penaranda 
  • Avec Gian Luca Farinelli et Frédéric Bonnaud 
  • Réalisation   Virginie Mourthé
  • Avec la collaboration de Hassane M'Béchour
  • Nuit   Sergio Leone - Entretien 2/3 avec Gian Luca Farinelli et Frédéric Bonnaud   
  • 1ère diffusion : 04/11/2018

En savoir plus : "La nationalité de Leone c'est le cinéma"

En savoir plus : "Le cinéma c'est un art du spectacle, et Morricone et Leone des génies de la dramaturgie"

Références

L'équipe

Philippe Garbit
Philippe Garbit
Philippe Garbit
Production
Hassane M'Béchour
Collaboration
Dans l'atelier de restauration de l'Ina, antenne Radio France
Dans l'atelier de restauration de l'Ina, antenne Radio France
Albane Penaranda
Production déléguée
Virginie Mourthé
Réalisation
Mathilde Wagman
Production déléguée