Jack Ralite : "Avec Antoine Vitez, plus qu’amis, nous étions frères"

Antoine Vitez, pendant le tournage de la série télévisée "Réalité fiction", avril 1976
Antoine Vitez, pendant le tournage de la série télévisée "Réalité fiction", avril 1976 ©AFP - Laszlo Ruszka / Ina - AFP
Antoine Vitez, pendant le tournage de la série télévisée "Réalité fiction", avril 1976 ©AFP - Laszlo Ruszka / Ina - AFP
Antoine Vitez, pendant le tournage de la série télévisée "Réalité fiction", avril 1976 ©AFP - Laszlo Ruszka / Ina - AFP
Publicité

Deuxième entretien de Jack Ralite pour sa "Nuit rêvée" : le 19 avril 2015, Jack Ralite avait sélectionné des archives pour les Nuits de France Culture, sur Stendahl , Robespierre, Marc Bloch, avec Antoine Vitez ou encore Louis Aragon et Elsa Triolet...

Avec

De sa nomination au poste de ministre du gouvernement de Pierre Mauroy, sous la présidence de François Mitterrand, en charge de la santé Jack Ralite dit :

Je n’y avais jamais pensé, je n’en avais jamais rêvé et je n’en étais pas informé donc c’est vraiment la surprise totale ! 

Publicité

Évoquant cette période de sa vie, il rend hommage à Jacques Latrille son directeur de cabinet avec qui il formait « un couple de travail » et parle de la difficulté de réformer un pays :

C’est très difficile de changer les choses, il faut travailler avec acharnement mais il faut surtout avoir du courage. 

Jack Ralite se remémore avec émotion les États Généraux de la culture et la mobilisation culturelle de l’époque qui aboutira à la fameuse « exception culturelle » française. Il raconte sa relation avec Antoine Vitez "plus qu’amis, nous étions frères" et parle des pièces qui l’ont marqué. 

Ecouter le 1er entretien avec Jack Ralite, puis le 3ème.

  • Production : Albane Penaranda
  • Réalisation : Lise Côme et Virginie Mourthé 
  • La Nuit rêvée de Jack Ralite - Entretien 2/3 - 1ère diffusion : 19/04/2015
  • Avec la collaboration de Hassane M'Béchour 
  • Indexation web : Odile Joëssel, Documentation Sonore de Radio France

L'équipe