Bulle et Pascale Ogier sur le tournage du film "Le Pont du Nord", 1982
Bulle et Pascale Ogier sur le tournage du film "Le Pont du Nord", 1982
Bulle et Pascale Ogier sur le tournage du film "Le Pont du Nord", 1982 ©Sipa - Catherine Faux
Bulle et Pascale Ogier sur le tournage du film "Le Pont du Nord", 1982 ©Sipa - Catherine Faux
Bulle et Pascale Ogier sur le tournage du film "Le Pont du Nord", 1982 ©Sipa - Catherine Faux
Publicité
Résumé

En 1982, Jacques Rivette venait de terminer son film "Le Pont du Nord" avec Bulle et Pascale Ogier. Invité de Claude-Jean Philippe dans l’émission "Le cinéma des cinéastes", il évoquait son parcours, ses influences et sa vision de l'époque.

avec :

Jacques Rivette (Réalisateur de cinéma français).

En savoir plus

En 1982, Jacques Rivette était invité de Claude-Jean Philippe dans l’émission "Le cinéma des cinéastes", pour son film Le Pont du Nord. Après une passe difficile, d'échecs et de projets avortés, le bon accueil critique du film devait remettre Rivette sur les rails. Un numéro du "Cinéma des cinéastes_"_ tout aussi intéressant pour les questions auxquelles Rivette répond, que pour celles auxquelles il refuse de répondre...

Jacques Rivette expliquait sa position par rapport à son époque, il citait l'exemple de son film Paris nous appartient réalisé en 1960 :

Publicité

J'ai la tentation de faire un film qui essaie d'être un reflet, déformé bien sûr, de l'époque dans laquelle je vis. Cela a été le cas de Paris nous appartient, en grande partie influencé par Rossellini. […] Brusquement, il y a eu Budapest fin 56, et un certain nombre d'autres événements et j'ai eu envie de faire un film où on parlerait de ça. On n'en parlerait pas directement, mais indirectement, avec une allusion. […]

Il poursuivait :

Dix ans après, j'ai eu envie de faire une critique de Paris nous appartient et en même temps un bilan de l'après mai 68 : ça a été Out. Ce film était plutôt, dans mon esprit, une sorte de critique ironique de Paris nous appartient. C'est à dire que le thème de l'organisation et du complot qui était pris très au sérieux dans Paris nous appartient, dans Out, est pris, au contraire, avec plus de recul.

Concernant Le Pont du Nord, sorti cette année 1982, il concluait :

Il y a deux ans, avec Bulle Ogier on s'est dit : fin des années 50, Paris nous appartient, fin des années 60, Out. Si on faisait un film sur la fin des années 70 qui serait le troisième, si j'ose dire, de ma petite chronique, tous les dix ans, de la vie contemporaine ?

  • Production : Claude-Jean Philippe
  • Le cinéma des cinéastes - Jacques Rivette (1ère diffusion : 18/04/1982)
  • Indexation web : Sandrine England, Documentation Sonore de Radio France
  • Archive INA-Radio France
Références

L'équipe

Philippe Garbit
Philippe Garbit
Philippe Garbit
Production
Christine Goémé
Production déléguée
Hassane M'Béchour
Collaboration
Dans l'atelier de restauration de l'Ina, antenne Radio France
Dans l'atelier de restauration de l'Ina, antenne Radio France
Albane Penaranda
Production déléguée
Virginie Mourthé
Réalisation