En juin 1976 à Paris photo du comédien Jean-Paul Roussillon, sociétaire honoraire de la Comédie Française
En juin 1976 à Paris photo du comédien Jean-Paul Roussillon, sociétaire honoraire de la Comédie Française ©AFP - afp
En juin 1976 à Paris photo du comédien Jean-Paul Roussillon, sociétaire honoraire de la Comédie Française ©AFP - afp
En juin 1976 à Paris photo du comédien Jean-Paul Roussillon, sociétaire honoraire de la Comédie Française ©AFP - afp
Publicité

Dans "La Comédie Française, 1680 - 1970" : Jean-Paul Roussillon expliquait sa mise en scène de "George Dandin" à Jacques Reynier. Cette émission a été diffusée pour la première fois le 9 octobre 1970.

Avec

« Mon mariage est une leçon bien parlante à tous les paysans qui veulent s'élever au-dessus de leur condition ». Tel est le triste constat de George Dandin dans la première scène de la pièce de Molière qui porte son nom. Paysan devenu riche, il a épousé Angélique de Sotenville, fille d'un gentilhomme ruiné, et obtenu ainsi le titre de « George de la Dandinière ». Mais son mariage est un marché de dupe, et fait de lui un mari confondu. Les mésaventures de Dandin prêtent-elles à rire ou à pleurer ? Dans la mise en scène qu'il en proposait en 1970 à la Comédie française, avec Robert Hirsch dans le rôle titre, et Catherine Hiegel dans celui d'Angélique, le regretté Jean-Paul Roussillon soulignait le côté sombre de la pièce. Il en expliquait sa lecture à Jacques Reynier dans une émission intitulée "La Comédie-Française, 1680 - 1970", et diffusée pour la première fois le 9 octobre 1970. Il donne son point de vue sur la pièce : 

D'emblée George Dandin s'accuse d'avoir fait une sottise, on peut dire que faute avouée est à moitié pardonnée. A partir de ce moment-là on le plaint. Il s'accuse d'avoir fait une bêtise et en est malheureux. Il est très difficile après de rendre la chose comique. Cet homme-là a fait une faute d'ambition. Mais qui ne la fait pas ? Il rêvait de s'appeler "de la Dandinière"... mais il y a aussi les Sotenville qui ont quand même vendu leur fille. Ce sont peut-être les Sotenville les grands responsables. (...) Le climat est tout de même assez lourd, sinon dramatique il est du moins touchant.

Publicité

C'était « La Comédie Française, 1680 - 1970 » : Jean-Paul Roussillon expliquait sa mise en scène de Georges Dandin à Jacques Reynier dans une émission diffusée pour la première fois le 9 octobre 1970. 

  • Production : Jacques Reynier  
  • Réalisation : Jacques Reynier  
  • La Comédie Française, 1680 - 1970 : Jean-Paul Roussillon explique sa mise en scène de Georges Dandin 
  • 1ère diffusion : 09/10/1970
  • Archive Ina-Radio France

L'équipe