Jean-Pierre Kalfon interprète la pièce "Fraticide" de Dominique Warluzel en novembre 2014 au Théâtre de Poche Montparnasse à Paris.
Jean-Pierre Kalfon interprète la pièce "Fraticide" de Dominique Warluzel en novembre 2014 au Théâtre de Poche Montparnasse à Paris. ©Getty - Raphaël GAILLARDE/Gamma-Rapho via Getty Images
Jean-Pierre Kalfon interprète la pièce "Fraticide" de Dominique Warluzel en novembre 2014 au Théâtre de Poche Montparnasse à Paris. ©Getty - Raphaël GAILLARDE/Gamma-Rapho via Getty Images
Jean-Pierre Kalfon interprète la pièce "Fraticide" de Dominique Warluzel en novembre 2014 au Théâtre de Poche Montparnasse à Paris. ©Getty - Raphaël GAILLARDE/Gamma-Rapho via Getty Images
Publicité

Pour sa Nuit rêvée Jean-Pierre Kalfon raconte sa vie, ses débuts au théâtre, son amour de la musique et ses amis, Marc'O, Pierre Clémenti, Bernadette Lafont, Sacha Pitoëff. Entretien 1/3 par Albane Penaranda.

"Même si j'aime bien de temps en temps raconter de vieilles histoires, je préfère vivre dans le présent. Il faut savoir faire le ménage", a écrit le comédien et musicien Jean-Pierre Kalfon.

Mais pour cette Nuit consacrée aux archives Jean-Pierre Kalfon se penche sur son passé. Nous l'écoutons parler de ceux qui ont croisé sa route, au théâtre et au cinéma, et surtout de ses plus chers amis, Bernadette Lafont et Pierre Clémenti. Il évoque aussi son enfance, sa jeunesse et ses débuts dans le spectacle... aux Folies Bergères précisément, une première expérience qui lui ouvre d'autres portes : 

Publicité

Cela m’a permis de rentrer dans des endroits où je n’aurais jamais pu aller, et prendre des cours chez Dullin. Charles Dullin était mort depuis longtemps, mais c’était à l’époque du TNP de Jean Vilar, avec des professeurs comme Georges Wilson, Alain Cuny, Jean-Pierre Darras, Jean-Paul Moulinot. Donc c’était un certain niveau et puis, élève de l’école, on pouvait voir gratuitement des spectacles du TNP. Donc pour moi qui n’avais pas vraiment été au théâtre (j’avais juste vu 'Le Chanteur de Mexico' avec Luis Mariano, cela m’avait épaté quand j’avais 12 ans), le TNP c’est autre chose. Le théâtre c’est quand même une histoire de suggestion et de sensibilité, plus que d’explications.

  • Par Albane Penaranda 
  • Réalisation : Virginie Mourthé
  • Avec la collaboration de Hassane M'Béchour 
  • Indexation web :  Sandrine England, Documentation Sonore de Radio France
  • La Nuit rêvée de Jean-Pierre Kalfon - Entretien 1/3 (1ère diffusion : 10/11/2019)

L'équipe

Philippe Garbit
Philippe Garbit
Philippe Garbit
Production
Hassane M'Béchour
Collaboration
Dans l'atelier de restauration de l'Ina, antenne Radio France
Dans l'atelier de restauration de l'Ina, antenne Radio France
Albane Penaranda
Production déléguée
Virginie Mourthé
Réalisation
Mathilde Wagman
Production déléguée