Jean-Pierre Vernant, couverture de "La Traversée des frontières"
Jean-Pierre Vernant, couverture de "La Traversée des frontières"
Jean-Pierre Vernant, couverture de "La Traversée des frontières" - Points
Jean-Pierre Vernant, couverture de "La Traversée des frontières" - Points
Jean-Pierre Vernant, couverture de "La Traversée des frontières" - Points
Publicité
Résumé

Jean-Pierre Vernant au micro de Gilbert Maurice Duprez en 1967 évoquait son engagement politique, le sens de son action dans la Résistance, et l'influence sur lui de la culture grecque.

avec :

Jean-Pierre Vernant.

En savoir plus

C'est Jean-Pierre Vernant en 1967 que l'on entendra ici au micro de Gilbert Maurice Duprez. Il avait cinquante-trois ans et il dirigeait alors le Centre Louis-Gernet, Centre de Recherches Comparées sur les Sociétés Anciennes, qu'il avait fondé trois ans plus tôt. Il était encore membre du Parti Communiste, qu'il devait quitter définitivement peu après, en 69. Un parti qu'il avait quitté une première fois en 1937, avant de le retrouver après-guerre.

Dans cette émission, Jean-Pierre Vernant parlait de son engagement politique, du sens de son action dans la Résistance, et de l'influence sur lui de la culture grecque. Interpellé sur l'avenir de l'homme dans un monde que dominerait la pensée scientifique, Jean-Pierre Vernant exposait longuement sa propre conception de l'humanisme, au regard de l'effervescence des débats qui, en cette fin des années soixante, travaillaient le monde intellectuel autour du structuralisme et des positions de Michel Foucault en particulier. Sur son engagement dans la Résistance durant la seconde guerre mondiale il disait :

Publicité

Nous avons été conduits à agir, à faire des choses pour lesquelles nous n’étions pas faits, pour lesquelles nous n'étions pas préparés. Nous les avons fait comme nous avons pu, aussi bien aussi mal que nous avons pu. Mais à aucun moment nous ne nous sommes posés la question : pourrions-nous faire autre chose ? Nous l'avons fait comme un nouveau métier, comme un cordonnier fait ses chaussures en tâchant d'arriver vers un résultat qui nous semblait valable. Il y en a beaucoup d'entre nous qui ont donné leur vie de cette façon je crois.

Jean-Pierre Vernant au micro de Gilbert Maurice Duprez en 1967.

  • Production : Gilbert-Maurice Duprez
  • Archive Ina-Radio France
  • Indexation web : Documentation sonore de Radio France
Références

L'équipe

Philippe Garbit
Philippe Garbit
Philippe Garbit
Production
Hassane M'Béchour
Collaboration
Dans l'atelier de restauration de l'Ina, antenne Radio France
Dans l'atelier de restauration de l'Ina, antenne Radio France
Albane Penaranda
Production déléguée
Virginie Mourthé
Réalisation
Mathilde Wagman
Production déléguée