Le fleuve Niger près de Niamey au Niger
 Le fleuve Niger près de Niamey au Niger - Rolandh/ Roland (diasUndKompott) via wikimedia
Le fleuve Niger près de Niamey au Niger - Rolandh/ Roland (diasUndKompott) via wikimedia
Le fleuve Niger près de Niamey au Niger - Rolandh/ Roland (diasUndKompott) via wikimedia
Publicité

En 1961, l'ethnologue et cinéaste Jean Rouch parlait longuement de son travail et de sa vie au micro de José Pivin dans "Tous les plaisirs du jour sont dans la matinée" sur France II Régionale.

En 1961, Jean Rouch donnait un entretien à José Pivin pour l'émission "Tous les plaisirs du jour sont dans la matinée". Le cinéaste évoquait sa jeunesse et sa rencontre avec l'Afrique pendant la seconde guerre mondiale. Il parlait de son engagement politique avec la guerre d'Espagne, de son attrait pour les surréalistes, pour le jazz.

En savoir plus : Jean Rouch (1917-2004)
58 min

Il se souvenait de son départ pour l'Afrique en tant qu'ingénieur dans les travaux publics des colonies. Son arrivée en Afrique et son poste à Niamey, ses premiers contacts avec les manoeuvres pour construire les routes, sa rencontre avec Damouré Zika, la misère sociale et psychologique des ouvriers. Il s'intéresse alors à la vie quotidienne d'une famille de pêcheurs et notamment à une grand-mère "la reine des pêcheurs du Niger, une femme au pouvoir considérable, une Sage, un dépôt vivant d'une tradition et qui m'a fait découvrir un monde fabuleux, un monde" panorama ".

Publicité

Il se souvenait de son enfance à Brest :

Quand j'étais petit je ne sais pas pourquoi, pour moi un 'panorama' c'était un oiseau. Pendant des journées et des journées je regardais par la fenêtre pour voir ce 'beau panorama' alors qu'il n'y avait que des moineaux. Je devais avoir quatre ans mais c'est depuis ce temps-là que j''aime les villes qui sont tournées vers le soleil couchant, j'aime Niamey au Niger parce que le soleil se couche sur le fleuve.

Jean Rouch racontait également ses premiers films avec "une caméra comme un véhicule, un médium merveilleux pour raconter l'Afrique et pour démystifier le racisme".

  • Production : José Pivin
  • Tous les plaisirs du jour sont dans la matinée
  • 1ère diffusion : 29/07/1961 France II Régionale
  • Indexation web : Sandrine England, Documentation Sonore de Radio France

L'équipe

José Pivin
Production
Philippe Garbit
Philippe Garbit
Philippe Garbit
Production
Hassane M'Béchour
Collaboration
Virginie Mourthé
Réalisation
Mathilde Wagman
Production déléguée
Dans l'atelier de restauration de l'Ina, antenne Radio France
Dans l'atelier de restauration de l'Ina, antenne Radio France
Albane Penaranda
Production déléguée