Anne Simonin et Anne Renoult
Anne Simonin et Anne Renoult
Anne Simonin et Anne Renoult ©Radio France - Albane Penaranda
Anne Simonin et Anne Renoult ©Radio France - Albane Penaranda
Anne Simonin et Anne Renoult ©Radio France - Albane Penaranda
Publicité
Résumé

Anne Simonin, auteur d’un ouvrage intitulé "Les Éditions de Minuit, 1942-1955, le devoir d’insoumission", et retracent les combats de Jérôme Lindon, directeur des Éditions de Minuit de 1948 à 2001. Entretien 2/3 par Albane Penaranda.

avec :

Anne Simonin (Historienne, chercheuse au CNRS), Anne Renoult (conservatrice à la Bibliothèque Nationale de France et commissaire d'exposition).

En savoir plus

Depuis le 9 octobre, et jusqu'au 9 décembre 2018, se tient à la Bibliothèque Nationale de France l'exposition Les Combats de Minuit : Dans la bibliothèque de Jérôme et Annette Lindon. Faisant suite au don à la BnF des livres de leurs parents, fait par les enfants du couple Lindon, cette exposition était l'occasion idéale de consacrer notre programme aux Éditions de Minuit

Depuis la disparition en 2001 de Jérôme Lindon qui l'aura dirigée pendant plus de 50 ans, c'est Irène Lindon, sa fille, qui poursuit l'aventure à la tête de la Maison, dans le prolongement naturel du rôle qui était déjà le sien depuis longtemps et la fidélité à l'exigence d'un éditeur qui a marqué la vie intellectuelle de la seconde moitié du XXème siècle. Que cette maison fondée dans un geste de résistance par Vercors et Pierre de Lescure sous l'Occupation soit toujours là, et bien là, en 2018, peut apparaître comme un miracle. Cette Nuit, nous raconte comment l'amour de la littérature, le talent d'éditeur, le sens du combat juste, l'indépendance et la liberté d'esprit de Jérôme Lindon ont rendu le miracle possible.

Publicité

Pour guider nos pas dans l'histoire des Éditions de Minuit, nous sommes en compagnie d'Anne Renoult, conservatrice à la Bibliothèque Nationale de France et co-commissaire de l'exposition Les Combats de Minuit, et d'Anne Simonin, chercheur au CNRS, auteur, en 1994, d'un livre intitulé Les Éditions de Minuit 1942-1955. Le devoir d'insoumission (IMEC).

"Samuel Beckett signe l’acte de naissance de Jérôme Lindon en tant qu’éditeur" explique Anne Simonin qui ajoute que l’écrivain, futur prix Nobel, "ne rencontrait pas les journalistes, son cordon ombilical au monde, c’était son éditeur".

Alain Robbe-Grillet quant à lui, devient directeur littéraire et fait des Éditions de Minuit, la maison du Nouveau Roman. Mais si "Jérôme Lindon fait le nouveau roman avec Robbe-Grillet, il fait la guerre d’Algérie avec Vidal-Naquet". Avec lui, il publie L’Affaire Audin, et s’investit pleinement dans le combat contre la torture en Algérie en tant que signataire du "Manifeste des 121". 

Dans les années 60-70, les Éditions de Minuit font une entrée en force dans le monde des sciences humaines, devenant les concurrents directs de Gallimard face à l’explosion du public universitaire. Pierre Bourdieu, qui sera durant des années le sociologue maison, construit son image de maison d’avant-garde. Dans les années 80, Jean Echenoz, Jean-Philippe Toussaint et d'autres auteurs donnent un nouvel élan au "style" Minuit.

  • Production : Albane Penaranda
  • Réalisation : Virginie Mourthé
  • Avec la collaboration de Hassane M'Béchour
  • Indexation web : Odile Joëssel, Documentation sonore de Radio France

En savoir plus : "Les Éditions de Minuit possèdent un capital symbolique extrêmement fort mais qui se dévalue très rapidement si vous ne l’entretenez pas"

En savoir plus : Anne Simonin : "Les Éditions de Minuit sont nées libres et le sont restées"

Références

L'équipe

Philippe Garbit
Philippe Garbit
Philippe Garbit
Production
Hassane M'Béchour
Collaboration
Dans l'atelier de restauration de l'Ina, antenne Radio France
Dans l'atelier de restauration de l'Ina, antenne Radio France
Albane Penaranda
Production déléguée
Virginie Mourthé
Réalisation
Mathilde Wagman
Production déléguée