Détail de la statue de Mirabeau dans la salle des pas perdus du palais Verdun.
Détail de la statue de Mirabeau dans la salle des pas perdus du palais Verdun.
Détail de la statue de Mirabeau dans la salle des pas perdus du palais Verdun. - By Ddeveze via wikimédia commons
Détail de la statue de Mirabeau dans la salle des pas perdus du palais Verdun. - By Ddeveze via wikimédia commons
Détail de la statue de Mirabeau dans la salle des pas perdus du palais Verdun. - By Ddeveze via wikimédia commons
Publicité
Résumé

Raymond Thévenin, journaliste de radio et chroniqueur judiciaire invite un homme politique, un académicien, un prêtre jésuite et un avocat à la Cour dans l’émission "La tribune de Paris" consacrée à l’éloquence, (1ère diffusion : 26/03/1957).

En savoir plus

Joseph Paul-Boncour, ancien président du conseil des ministres, André Maurois de l’Académie Française, romancier, biographe, conteur et essayiste, Le Père Riquet, prêtre jésuite, théologien et prédicateur et Jean Dars, avocat à la cour, tentent, tour à tour, de définir l’éloquence et d'en cerner les buts. 

Pour Joseph Paul-Boncour "L’éloquence sacrée est la plus ancienne de toute", le Père Riquet pour sa part, reprend la définition du Père Longuet : "L’art de dire quelque chose à quelqu’un" tandis que Jean Dars rappelle les mots de Mirabeau : 

Publicité

L’éloquence est une puissance redoutable … Elle peut faire du coupable un innocent et de l’innocent un coupable. 

Nostalgique, l’homme politique regrette les tribuns de la Troisième république qui possédaient un art dont "il faut surtout parler au passé… L’éloquence n’a plus maintenant l’importance et le rôle qu’elle avait autrefois". Pour l’Académicien,  "l’idéal d’une conférence c’est d’abord une conférence très claire, bien construite… C’est l’éloquence du professeur".

Pour André Maurois l’éloquence  "consiste essentiellement à convaincre" tandis que pour l’avocat, elle peut aussi être une arme de combat face à des adversaires. Le prêtre estime que son but est de "faire passer sa conviction dans le cœur de ses auditeurs… Faire passer sa foi dans l’âme de ceux qui vous écoutent". S’il cite les sermons de Bossuet comme modèle du genre, d’autres évoquent la grandeur des discours d’un René Viviani, d’un Clémenceau ou d’un Jaurès. Chacun ses références… 

Avec Paul Boncour (avocat et homme politique), Jean Dars (avocat), le Révérend Père Riquet et André Maurois (écrivain et académicien français) - 

  • Production : Raymond Thévenin
  • Réalisation : Emile Dana
  • Tribune de Paris - Les hommes, les événements, les idées à l'ordre du jour : L'éloquence (1ère diffusion : 26/03/1957)
  • Indexation web : Odile Joëssel, Documentation sonore de Radio France
  • Archive Ina-Radio France
Références

L'équipe

Philippe Garbit
Philippe Garbit
Philippe Garbit
Production
Hassane M'Béchour
Collaboration
Dans l'atelier de restauration de l'Ina, antenne Radio France
Dans l'atelier de restauration de l'Ina, antenne Radio France
Albane Penaranda
Production déléguée
Virginie Mourthé
Réalisation
Mathilde Wagman
Production déléguée