Edith Piaf félicitée par Bruno Coquatrix à sa sortie de scène de l'Olympia en 1960
Edith Piaf félicitée par Bruno Coquatrix à sa sortie de scène de l'Olympia en 1960 ©AFP - STF
Edith Piaf félicitée par Bruno Coquatrix à sa sortie de scène de l'Olympia en 1960 ©AFP - STF
Edith Piaf félicitée par Bruno Coquatrix à sa sortie de scène de l'Olympia en 1960 ©AFP - STF
Publicité

Bruno Coquatrix aura fait du 28 boulevard des Capucines une adresse mythique du music-hall et de la chanson. À sa disparition, son épouse Paulette, sa fille Patricia et son neveu Jean-Michel Boris ont repris le flambeau.

En 1997, s'ouvrait la nouvelle salle de l'Olympia, construite quasiment à l'identique et à quelques mètres de l'ancienne. Ce fut Gilbert Bécaud qui en essuya les plâtres. En 54 déjà, "Monsieur 100.000 volts" était au premier programme d'un Olympia rendu à la chanson après avoir été longtemps un cinéma. Depuis l'eau a coulé sous les ponts : en 2001 la salle a été rachetée par Vivendi, avant de tomber dans l'escarcelle du groupe Bolloré en 2015.

Mais quand en 1991, pour l'émission "Opus", Thierry Aveline nous racontait l'histoire de l'Olympia, c'était dans la visite de l'Olympia d'avant, celui de la famille Coquatrix, qu'il nous entraînait à la rencontre de ceux qui faisaient vivre cette salle parmi les plus prestigieuses au monde. Pour toujours son nom, Olympia, vibre des voix de Brel, Aznavour, Piaf, Ferré, Trenet, Barbara, Brassens, Bécaud, Montand et beaucoup d'autres.

Publicité
  • Producteur : Thierry Aveline
  • Réalisation François Viet
  • L'histoire de l'Olympia, cent ans après la naissance de la mythique salle de concert à Paris
  • Première diffusion : 15/06/1991

L'équipe

Philippe Garbit
Philippe Garbit
Philippe Garbit
Production
Christine Goémé
Production déléguée
Hassane M'Béchour
Collaboration
Dans l'atelier de restauration de l'Ina, antenne Radio France
Dans l'atelier de restauration de l'Ina, antenne Radio France
Albane Penaranda
Production déléguée
Virginie Mourthé
Réalisation