En 2014 à l'Institut des Lettres et des Manuscrits de Paris le manuscrit des "120 journées de Sodome" du Marquis de Sade oeuvre écrite quand il était emprisonné à la Bastille en 1785.
En 2014 à l'Institut des Lettres et des Manuscrits de Paris le manuscrit des "120 journées de Sodome" du Marquis de Sade oeuvre écrite quand il était emprisonné à la Bastille en 1785.
En 2014 à l'Institut des Lettres et des Manuscrits de Paris le manuscrit des "120 journées de Sodome" du Marquis de Sade oeuvre écrite quand il était emprisonné à la Bastille en 1785. ©AFP - MARTIN BUREAU / AFP
En 2014 à l'Institut des Lettres et des Manuscrits de Paris le manuscrit des "120 journées de Sodome" du Marquis de Sade oeuvre écrite quand il était emprisonné à la Bastille en 1785. ©AFP - MARTIN BUREAU / AFP
En 2014 à l'Institut des Lettres et des Manuscrits de Paris le manuscrit des "120 journées de Sodome" du Marquis de Sade oeuvre écrite quand il était emprisonné à la Bastille en 1785. ©AFP - MARTIN BUREAU / AFP
Publicité
Résumé

Rédigée en prison à la Bastille en 1785, "Les Cent Vingt Journées de Sodome", ou "L'École du libertinage" est la première grande œuvre du Marquis de Sade, l'émission "La Liberté coupable" retraçait, en 1962, l'histoire de son manuscrit.

En savoir plus

En 1962, l'émission "La Liberté coupable" proposait une série de cinq émission sur le Marquis de Sade, l'un des volets était consacré à l'histoire du manuscrit des Cent Vingt journées de Sodome et donnait également à entendre des lectures d'extraits du livre.

Rédigée en prison à la Bastille en 1785, Les Cent Vingt Journées de Sodome, ou l'École du libertinage est la première grande œuvre du Marquis de Sade.

Publicité

Le 22 octobre 1785, le Marquis de Sade entreprend la mise au net de ses premiers brouillons des _Cent Vingt journées de Sodome. C_onscient de la puissante originalité de son travail, non moins que des dangers de saisie auquel un semblable manuscrit est chaque jour exposé, il a décidé sans en attendre l'achèvement d'en établir une copie soignée sous la forme la plus facilement dissimulable. Le prisonnier de la Bastille couvre d'une écriture microscopique l'un des côtés d'un rouleau de papier mince de douze mètres dix composé de petites feuilles de douze centimètres de largeur collées bout à bout... 

Interprètes : Jean Marchat, René, Clermont, Martine Sarcey, Claudine Coster, Anne Perez, et Renaud Mary dans le rôle du Marquis de Sade. 

  • Par Gilbert Lély
  • Réalisation : Alain Barroux
  • La liberté coupable - Le Marquis de Sade : les 120 journées de Sodome (1ère diffusion : 13/10/1962 France III Nationale)
  • Indexation web : Documentation sonore de Radio France
  • Archive Ina-Radio France
Références

L'équipe

Philippe Garbit
Philippe Garbit
Philippe Garbit
Production
Hassane M'Béchour
Collaboration
Virginie Mourthé
Réalisation
Mathilde Wagman
Production déléguée
Dans l'atelier de restauration de l'Ina, antenne Radio France
Dans l'atelier de restauration de l'Ina, antenne Radio France
Albane Penaranda
Production déléguée