couverture du catalogue de l'exposition "La photographie timbrée" au Musée du jeu de Paume Sully, 2008.
couverture du catalogue de l'exposition "La photographie timbrée" au Musée du jeu de Paume Sully, 2008.
couverture du catalogue de l'exposition "La photographie timbrée" au Musée du jeu de Paume Sully, 2008. - Musée du jeu de Paume Sully, 2008.
couverture du catalogue de l'exposition "La photographie timbrée" au Musée du jeu de Paume Sully, 2008. - Musée du jeu de Paume Sully, 2008.
couverture du catalogue de l'exposition "La photographie timbrée" au Musée du jeu de Paume Sully, 2008. - Musée du jeu de Paume Sully, 2008.
Publicité
Résumé

"Photographie timbrée : l'inventivité visuelle de la carte postale photographique au début du XXe siècle" est une exposition du Jeu de Paume Sully en 2008. Clément Chéroux, son commissaire la présente au micro de Natacha Wolinski dans la collection "Mat ou brillant" de "Surpris par la nuit".

avec :

Clément Chéroux (historien de la photographie, Conservateur pour la photographie au Centre Pompidou depuis 2007. Commissaire de l’exposition Henri Cartier-Bresson au Centre Pompidou (12/02/14 - 09/06/14).).

En savoir plus

Avant les journaux, avant les magazines, avant le livre, la carte postale fut le premier support par lequel la photographie fut massivement diffusée. 

Dès le début du XXème siècle, les cartes postales photographiques furent l'objet d'un formidable engouement populaire. Parallèlement aux cartes classiques, qui transportaient leurs destinataires d'un paysage à l'autre, furent alors publiées des cartes dites "fantaisie", pour lesquelles les éditeurs rivalisaient d'inventivité en mobilisant tous les effets dont était capable la technique photographique de l'époque. Pouvaient ainsi être abordées toutes sortes de thématiques, des plus innocentes, voire des plus sacrées, aux plus étranges et aux plus sacrilèges. 

Publicité

Espace d'expression et de création ouvert et mobile, située au degré le plus bas de l'échelle artistique et que tout un chacun pouvait investir, la carte postale ne manqua pas, on le sait, d'intéresser les avant-gardes artistiques de l'entre-deux guerres, en particulier les Surréalistes.

En 2008, c'était de la grande richesse de la carte postale photographique de fantaisie dont rendait compte l'exposition Photographie timbréequi se tenait au Jeu de Paume Sully. Une exposition sous-titrée L'inventivité visuelle de la carte postale photographique au début du XXe siècle que son commissaire, Clément Chéroux, présentait au micro de Natacha Wolinski dans la collection Mat ou brillant de Surpris par la nuit.

  • Par Natacha Wolinski 
  • Réalisation : Angélique Tibau
  • Extrait : Surpris par la nuit - Mat ou brillant : La carte postale fantaisie, de l'art populaire aux avant-garde (1ère diffusion : 28/03/2008)
  • Indexation web : Documentation Sonore de Radio France
  • Archive Ina-Radio France
Références

L'équipe

Philippe Garbit
Philippe Garbit
Philippe Garbit
Production
Hassane M'Béchour
Collaboration
Dans l'atelier de restauration de l'Ina, antenne Radio France
Dans l'atelier de restauration de l'Ina, antenne Radio France
Albane Penaranda
Production déléguée
Virginie Mourthé
Réalisation
Mathilde Wagman
Production déléguée