Louise Michel (1830 - 1905), anarchiste, socialiste, écrivaine, institutrice, elle pris part à la Commune en 1871., colorized document
Louise Michel (1830 - 1905), anarchiste, socialiste, écrivaine, institutrice, elle pris part à la Commune en 1871., colorized document
Louise Michel (1830 - 1905), anarchiste, socialiste, écrivaine, institutrice, elle pris part à la Commune en 1871., colorized document ©Getty - document colorisé - photo by Apic/Getty Images
Louise Michel (1830 - 1905), anarchiste, socialiste, écrivaine, institutrice, elle pris part à la Commune en 1871., colorized document ©Getty - document colorisé - photo by Apic/Getty Images
Louise Michel (1830 - 1905), anarchiste, socialiste, écrivaine, institutrice, elle pris part à la Commune en 1871., colorized document ©Getty - document colorisé - photo by Apic/Getty Images
Publicité
Résumé

"Louise Michel", une conférence de Xavière Gauthier diffusée pour la première fois dans "L’éloge du savoir" le 26 mai 2012.

avec :

Xavière Gauthier (Éditrice de la correspondance générale de Louise Michel, fondatrice de la Collection des œuvres de Louise Michel au sein de l'unité de recherche : Littérature, idéologies et représentations au XVIIIe-XIXe siècles.).

En savoir plus

En 1905, environs cent vingt-mille personnes assistèrent à son enterrement. 

Louise Michel fut, de son temps, une célébrité, un symbole, une icône, et même l’objet d’un véritable culte. En 2012, lors d’une conférence prononcée à la Bibliothèque Nationale de France, Xavière Gauthier, biographe et éditrice de plusieurs de ses textes, tâchait de faire découvrir la réalité derrière la légende. Elle soulignait l’importance fondamentale de l’œuvre littéraire de la "Vierge rouge", méconnue, et "aussi foisonnante, syncopée, et mouvementée" que sa vie.  L’œuvre poétique et politique d’une femme qui, très tôt, sut faire le lien entre les différentes formes d’oppressions, celles du peuple et celle des femmes tout particulièrement.

Publicité

Le rêve, le fol et unique espoir de Louise Michel jeune fille, c’est d’être poète, comme Victor Hugo, son idole. Elle écrira d'ailleurs des vers toute sa vie. (...) Face à l'urgence de travailler, elle devient institutrice. Elle est passionnée par ce métier et par les méthodes d'enseignement modernes actives. Féministe dans l'âme, elle veut que les filles aient la même éducation que les garçons, elle veut tout leur apprendre : les mathématiques, le théâtre, les sciences naturelles, et même l'éducation sexuelle, alors qu'à l'époque on enseignait surtout aux filles le catéchisme et les travaux d'aiguille.          
Xavière Gauthier

À réécouter : La déportation des communards

  • Par Christine Goémé  - Lectures Emmanuelle Wion 
  • Réalisation : Anne Depelchin
  • L’éloge du savoir - Le salon de lecture de la Bibliothèque Nationale de France : Louise Michel, une conférence de Xavière Gauthier (1ère diffusion : 26/05/2012)
  • Indexation web : Sandrine England et la Documentation Sonore de Radio France
  • Archive Ina-Radio France
Références

L'équipe

Philippe Garbit
Philippe Garbit
Philippe Garbit
Production
Hassane M'Béchour
Collaboration
Dans l'atelier de restauration de l'Ina, antenne Radio France
Dans l'atelier de restauration de l'Ina, antenne Radio France
Albane Penaranda
Production déléguée
Virginie Mourthé
Réalisation
Mathilde Wagman
Production déléguée