En 1921, lors de ouverture de la Chambre, le député Edouard Herriot arrive au Palais Bourbon à Paris.
En 1921, lors de ouverture de la Chambre, le député Edouard Herriot arrive au Palais Bourbon à Paris.
En 1921, lors de ouverture de la Chambre, le député Edouard Herriot arrive au Palais Bourbon à Paris. - via Gallica, BNF, Agence Rol
En 1921, lors de ouverture de la Chambre, le député Edouard Herriot arrive au Palais Bourbon à Paris. - via Gallica, BNF, Agence Rol
En 1921, lors de ouverture de la Chambre, le député Edouard Herriot arrive au Palais Bourbon à Paris. - via Gallica, BNF, Agence Rol
Publicité
Résumé

La Chaîne parisienne proposait en 1957 une "Petite histoire du palais Bourbon" avec André le Troquer, président de l’Assemblée à cette date et Edouard Herriot figure centrale de la IIIe République. Ils effectuent un large rappel historique dont la figure centrale est l’Assemblée nationale.

En savoir plus

Sous la Troisième République l’Assemblée nationale s’appelle Chambre des députés. Le lieu concentre derrière ses murs l’essentiel du pouvoir politique : selon la confiance qu’il accorde ou retire au gouvernement celui-ci continue ses travaux ou doit remettre sa démission. Cette instabilité est d’ailleurs l’une des causes de la chute de la République en 1940.

Après-guerre sous la IVe le Palais Bourbon se nomme Assemblée nationale. Son rôle reste sensiblement le même et dans la pratique du pouvoir il peut faire et défaire les gouvernements selon les rapports de force du moment. Là encore, cette instabilité tient un rôle majeur dans la succession de crises et notamment les crises coloniales, qui précipitent la fin du régime en 1958.

Publicité

Au moment où cette émission est diffusée - février 1957 – nous n’en sommes pas encore là et la chambre basse du Parlement jouit encore d’un certain prestige. Ce qui explique le ton très déférent des journalistes qui interrogent deux personnalités majeures de la vie parlementaire : André le Troquer, résident de l’Assemblée de janvier 1956 à octobre 1958, et Edouard Herriot ancien président de la chambre et figure centrale de la IIIe République, qui est lui dans les tous derniers moments de sa vie. Deux personnalités de la vie de l’Assemblée pour un large rappel historique dont la figure centrale est le Palais Bourbon lui-même.

  • Par Jacques Capdeville
  • Avec les députés André le Troquer et Edouard Herriot ; les journalistes Simone Angèle, Claude Gaudelette, Georges Drouet et Jacques Capdeville
  • Réalisation : Abder Isker
  • Le monde comme il va - Petite histoire du palais Bourbon (1ère diffusion : 06/02/1957 Chaîne Parisienne)
  • Indexation web : Documentation Sonore de Radio France
  • Archive Ina-Radio France
Références

L'équipe

Antoine Dhulster
Production déléguée
Hassane M'Béchour
Collaboration
Virginie Mourthé
Réalisation
Anne de Biran
Collaboration
Dans l'atelier de restauration de l'Ina, antenne Radio France
Dans l'atelier de restauration de l'Ina, antenne Radio France
Albane Penaranda
Production déléguée