Golda Meir lors d'une conférence de presse à Washington le 23 septembre 1970.
Golda Meir lors d'une conférence de presse à Washington le 23 septembre 1970.
Golda Meir lors d'une conférence de presse à Washington le 23 septembre 1970. ©Getty - Bettmann
Golda Meir lors d'une conférence de presse à Washington le 23 septembre 1970. ©Getty - Bettmann
Golda Meir lors d'une conférence de presse à Washington le 23 septembre 1970. ©Getty - Bettmann
Publicité
Résumé

Au mi-temps de la série d'entretiens "Les Grands Contemporains" avec Golda Meir, celle qui a participé à la fondation de l'Etat d'Israël en 1948 et qui en a été la Première ministre est interrogée sur ce que cela signifie d'être juif en 1977.

avec :

Golda Meir (Ancienne Première ministre dIsraël (1898-1978)).

En savoir plus

Dans ce cinquième entretien, Golda Meir répond à la question : "C'est quoi être juif de nos jours ?" Elle insiste d'abord sur la difficulté d'être juif du fait de la différence du peuple juif par rapport aux autres peuples : "Nous sommes la seule population au monde pour qui religion et nationalité ne sont qu'une seule et même chose. Nationalité et religion sont indissociables." Puis, elle rappelle l'histoire du peuple juif qui erre de par le monde et se trouve toujours en minorité là où il s'installe, or cela fait une différence d'être toujours minoritaire. Et malgré cela, malgré cette dispersion, elle fait remarquer que le peuple juif a toujours gardé sa religion, sa culture, son histoire, ses traditions et son espoir : "Être juif c'est avoir une foi absolue en sa religion, en sa patrie, en sa nation."

À lire aussi : C’est quoi être juif ? 40 ans de débats sur l’identité, une empreinte visuelle et des angles morts

Après avoir évoqué les différentes périodes de l'Histoire où les juifs furent persécutés à cause de leur religion, Golda Meir tire ce triste constat : "L'antisémitisme n'a pas disparu". Revenant à la création de l'Etat d'Israël, "notre tragédie, affirme-t-elle, est que depuis le moment où nous sommes revenus sur notre sol, nous avons été et nous sommes toujours et toujours en guerre."

Publicité

À lire aussi : La question Israël

  • Par Patrice Galbeau
  • Réalisation : Alain Pollet
  • Avec les témoignages de Jacob Tsur, ancien ambassadeur d'Israël en France ; Lou Kadar, secrétaire particulière de Golda Meir et Shimon Peres, homme d'Etat israélien
  • Traduction de Golda Meir par la voix de Denise Gence
  • Archive Ina-Radio France
  • Les grands contemporains - Golda Meir, entretien 5/10 (1ère diffusion : 16/12/1977)
Références

L'équipe

Antoine Dhulster
Production déléguée
Hassane M'Béchour
Collaboration
Virginie Mourthé
Réalisation
Anne de Biran
Collaboration
Dans l'atelier de restauration de l'Ina, antenne Radio France
Dans l'atelier de restauration de l'Ina, antenne Radio France
Albane Penaranda
Production déléguée
Mathias Le Gargasson
Production déléguée