Vue du camp de réfugiés Palestiniens, Chatila au Liban, en 1999. Le camp a été le théâtre d’un massacre en 1982 ; lors de l’invasion du Liban par Israël.
Vue du camp de réfugiés Palestiniens, Chatila au Liban, en 1999. Le camp a été le théâtre d’un massacre en 1982 ; lors de l’invasion du Liban par Israël.
Vue du camp de réfugiés Palestiniens, Chatila au Liban, en 1999. Le camp a été le théâtre d’un massacre en 1982 ; lors de l’invasion du Liban par Israël.  ©AFP - Ramzi HAIDAR
Vue du camp de réfugiés Palestiniens, Chatila au Liban, en 1999. Le camp a été le théâtre d’un massacre en 1982 ; lors de l’invasion du Liban par Israël. ©AFP - Ramzi HAIDAR
Vue du camp de réfugiés Palestiniens, Chatila au Liban, en 1999. Le camp a été le théâtre d’un massacre en 1982 ; lors de l’invasion du Liban par Israël. ©AFP - Ramzi HAIDAR
Publicité
Résumé

L'émission de Pascale Casanova "Les jeudis littéraires" proposait en 2002 "Elias Khoury et Edmond Amran El Maleh : le roman, la politique et l’Histoire", deux entretiens avec Elias Khoury, libanais, et Edmond Amran El Maleh, originaire d'une famille juive marocaine, sur le thème de l'exil.

avec :

Elias Khoury (critique littéraire, essayiste, chroniqueur, rédacteur en chef de la Revue d’études palestiniennes (édition arabe) et écrivain), Dominique Eddé (Romancière et essayiste libanaise).

En savoir plus

Dans le camp de réfugiés de Chatila à Beryouth, Khalil, un vieux feddayin héros de la résistance palestinienne, est plongé dans le coma. Pour le ramener à la vie, Younès, son médecin, lui raconte des histoires : des épisodes de son existence, des récits de la guerre civile libanaise, la vie d’hommes et de femmes palestiniens chassés de Galilée en 1948. 

La porte du soleil, le roman d’Elias Khoury, fonctionne comme un enchevêtrement de récits : "Un livre qui n’aurait ni début ni fin – comme le dit l’un des personnages du roman. Une épopée : l’épopée du peuple palestinien". 

Publicité

En 2002, peu après la parution du livre en France dans une traduction de Rania Samara, Pascale Casanova consacrait son émission "Les jeudis littéraires" à ce roman. On y entendait un entretien avec Elias Khoury dans lequel il en racontait la genèse et le travail documentaire important qu’il lui avait demandé, à lui qui n’avait jamais mis les pieds en Galilée. 

A sa suite, Edmond Amran El Maleh, écrivain disparu en 2010, évoquait son roman Mille ans, un jour, reparu cette année-là aux éditions André Dimanche, un récit construit autour d’un autre exil : celui des Juifs marocains. Les jeudis littéraires : Elias Khoury et Edmond Amran El Maleh, « le roman, la politique et l’Histoire », première diffusion sur France Culture le 4 avril 2002. 

  • Production : Pascale Casanova 
  • Réalisation : Anne Franchini
  • Les jeudis littéraires - Elias Khoury et Edmond-Amran El Maleh 
  • 1ère diffusion : 04/04/2002
  • Indexation web : Documentation sonore de Radio France
Références

L'équipe

Philippe Garbit
Philippe Garbit
Philippe Garbit
Production
Hassane M'Béchour
Collaboration
Dans l'atelier de restauration de l'Ina, antenne Radio France
Dans l'atelier de restauration de l'Ina, antenne Radio France
Albane Penaranda
Production déléguée
Virginie Mourthé
Réalisation
Mathilde Wagman
Production déléguée